samedi, avril 13, 2024

Éducation aux droits humains : Amnesty International forme ses acteurs de terrain des régions sud-est

Ne ratez pas!

Dans le cadre de son engagement continu à promouvoir les droits humains, Amnesty International a organisé un atelier de formation le 2 avril dans la capitale du Fouladou, visant à renforcer les capacités des acteurs de terrain dans les régions sud-est du Sénégal. Cette initiative s’inscrit dans le projet plus large intitulé « Autonomiser les communautés pour lutter contre les violences faites aux femmes », porté par l’organisation de défense des droits humains.

Madame Aminata Dieye Ka, responsable du programme d’Éducation aux droits humains d’Amnesty International au Sénégal, a souligné l’importance de cet atelier dans l’effort global visant à autonomiser les partenaires de l’organisation, les rendant ainsi plus efficaces dans leur travail auprès des communautés locales pour la promotion des droits humains. L’accent est principalement mis sur le renforcement des capacités dans la protection des femmes et des enfants, ainsi que dans le référencement des victimes de violences.

« Notre objectif principal est de doter ces acteurs de terrain des outils nécessaires pour qu’ils puissent œuvrer de manière plus efficace au sein des communautés, en mettant en avant les droits fondamentaux, notamment ceux des femmes et des enfants », a déclaré Madame Ka.

Le projet, qui sera en vigueur jusqu’en 2026, cible divers axes prioritaires, parmi lesquels la protection des femmes et des enfants occupe une place centrale. Amnesty International cherche ainsi à renforcer les initiatives locales de lutte contre les violences faites aux femmes, tout en sensibilisant et en formant les acteurs locaux pour qu’ils soient en mesure d’agir de manière proactive dans la protection des droits humains au niveau communautaire.

L’atelier de formation, qui a réuni un ensemble diversifié de participants en provenance de la Casamance et du Sénégal oriental, a offert une plateforme d’échange et de partage d’expériences. Les discussions ont porté sur des stratégies pratiques pour identifier, signaler et intervenir dans les cas de violences, ainsi que sur la sensibilisation à l’importance des droits humains dans la construction d’une société juste et équitable.

En investissant dans la formation et le renforcement des capacités des acteurs de terrain, Amnesty International affirme son engagement continu en faveur de la protection et de la promotion des droits humains, tout en reconnaissant le rôle crucial des partenaires locaux dans la réalisation de cet objectif commun.

ismaila.mansaly@koldanews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Articles récents

Action des facteurs ce samedi, la distribution des journaux perturbée

La distribution de la presse quotidienne sera perturbée ce samedi matin avant de passer à des actions de grandes...

Notre sélection pour vous