dimanche, juin 16, 2024

Un lanceur d’alerte dénonçant les conditions de production chez Boeing retrouvé mort

Ne ratez pas!

John Barnett, un lanceur d’alerte dénonçant les standards de production au sein du constructeur américain Boeing, a été retrouvé mort, ont annoncé plusieurs médias américains et la BBC mardi. Il se serait tiré une balle dans la tête. Il avait travaillé pendant 32 ans pour Boeing avant de prendre sa pension en 2017.

Le sexagénaire avait tiré la sonnette d’alarme il y a quelques années au sujet de l’usine du groupe située à North Charleston (Caroline du Sud), où les 787 Dreamliners étaient assemblés. Ancien responsable de qualité pour l’avionneur, il avait déclaré à la BBC que des pièces de qualité inférieure étaient utilisées par le groupe afin de ne pas retarder la production. L’assemblage était, selon lui, effectué à la hâte et dans des conditions dangereuses. Il dénonçait également des anomalies au niveau des masques à oxygène.  

Samedi, l’homme de 62 ans a été découvert mort sur le parking de son hôtel. Il se serait suicidé à l’aide d’une arme à feu, selon ce qui a été confié à la BBC par le médecin légiste local. La police enquête sur l’affaire.  

John Barnett était encore opposé à Boeing en justice, peu de temps avant sa mort. Il devait être interrogé à nouveau samedi, mais ne s’est pas présenté à l’audience. Des recherches ont alors été effectuées à son hôtel, ce qui a conduit à la découverte de son corps.

Articles récents

Euro 2024: la police tire sur un homme armé d’une hache à Hambourg

La police allemande a neutralisé un individu armé d'une hache à Hambourg. L'incident a eu lieu quelques heures avant...

Notre sélection pour vous