mardi, mai 21, 2024

Velingara : Le projet COHERS pour lutter contre les maladies zoonotiques

Ne ratez pas!


Le lancement du projet COHERS « Community One Health Empowement in Rwanda and Sénégal » a eu lieu avant-hier mercredi au CREN (Centre de récupération nutritionnelle) de Saré Thialy . La cérémonie a été présidée par le préfet du département de Vélingara Souleymane Sow . En présence des responsables de AVSF , Solthis , Casades et Keo , des élus locaux de Vélingara et Kédougou , des partenaires ,des services techniques ,des organisations d’éleveurs , des femmes et des jeunes . Ce projet d’une durée de 3 ans (2024 – 2026 ) financé par Affaires Mondiale Canada vise à améliorer la santé communautaire et à autonomiser équitablement les femmes et les filles pauvres marginalisées dans les rurales à forte prévalence de maladie zoonotique .
La lutte contre les maladies zoonotiques dans les localités de Kédougou et Vélingara va connaitre son envol avec le lancement avant-hier mercredi au CREN de Vélingara du projet COHERS. Moussa Baldé le coordonnateur national de l’Ong AVSF qui s’exprimait lors de la cérémonie de lancement officiel, est revenu sur les tenants et aboutissants de ce nouveau projet « le projet COHERS est une suite du projet « Kebal » qui est un projet One Health ou santé unique qui travaille sur les différentes problématiques : santé humaine, santé animale et santé environnementale. Ce nouveau projet va mettre l’accent sur les zoonoses , les maladies transmissibles de l’ homme à l’animal et vice versa » A –t-il dit .Et de préciser « Nous allons mettre l’accent sur l’anthrax ,le charbon bactérien ; l’idée c’est de renforcer les capacités des communautés sur la détection , la prévention et la riposte » Mis en œuvre par AVSF en partenariat avec Solthis , Casades et Keoh , le projet intervient dans 6 communes rurales des départements de Vélingara et Kédougou (Paroumba Linkéring Pakour Dimboli Fongolimbi » et deux communes urbaines ( Kédougou et Vélingara ) les départements de Kédougou et Vélingara . Selon Marieme Sakho le chef de projet « Ce projet est d’autant plus pertinent qu’il intervient dans des zones ayant une diversité d’écosystèmes, de systèmes agricoles et pastoraux , mais également qui sont frontalières ( avec au moins deux pays ) , à noter la présence du parc Niokolokoba , le faible développement des services sociaux de base dont la santé humaine et animale et le taux élevé de pauvreté en font des zones vulnérables à l’apparition de maladie zoonotique » a – t- elle souligné . Venu présider la cérémonie , le préfet du département de Vélingara est revenu sur les maladies zoonotiques qui sévissent dans cette partie du fouladou . Aussi , il a a vivement félicité l’Ong AVSF qui vient accompagner l’Etat du Sénégal dans la prise en charge complètes de ces maladies zoonotiques . Dans ces recommandations, le préfet a invité au comité de pilotage du projet d’ intégrer les propositions des chefs de services dans le plan d’action .

Babacar Diouf

Exif_JPEG_420

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Articles récents

Procès de Donald Trump à New York: l’ancien président américain refuse de livrer son témoignage

L'ancien président des Etats-Unis Donald Trump ne témoignera pas à son procès historique pour paiements dissimulés à une actrice...

Notre sélection pour vous