mercredi, avril 17, 2024

La romancière Lioudmila Oulitskaïa classée « agent de l’étranger » par les autorités russes

Ne ratez pas!

La romancière Lioudmila Oulitskaïa, critique de l’assaut russe en Ukraine et qui vit en exil en Allemagne, a été classée vendredi « agent de l’étranger » par les autorités russes, symbole de la répression qui frappe aussi les artistes.

Des centaines de personnes, militants des droits humains, opposants ou journalistes indépendants, ont été classées en Russie ces dernières années « agents de l’étranger », ce qui s’accompagne de strictes contraintes administratives et de l’obligation de s’afficher comme tels dans toute communication publique.

Lioudmila Oulitskaïa, 81 ans, est connue en Russie pour ses livres « Sonietchka » –couronné par le prix Médicis en 1996– ou encore « Le Chapiteau Vert ».

Son roman le plus connu, « Daniel Stein, Interprète », inspiré de l’histoire vraie d’un homme juif devenu prêtre catholique, a gagné le prix Big Book en 2007.

Cette écrivaine éprise de liberté d’expression, dont les oeuvres ont été traduites dans de nombreuses langues, aime tenir tête au Kremlin, un choix très rare dans le milieu littéraire russe.

Mme Oulitskaïa a dénoncé à plusieurs reprises l’assaut « insensé » des forces russes en Ukraine, assurant en 2023 que celui-ci aurait « des conséquences catastrophiques pour la Russie elle-même ».

Selon le ministère russe de la Justice vendredi, l’auteure « s’est opposée » au conflit en Ukraine et a notamment « fait de la propagande en faveur des relations LGBT ».

Elle vit depuis 2022 en Allemagne après avoir quitté la Russie dans la foulée du lancement de l’offensive en Ukraine, comme nombre de détracteurs de Vladimir Poutine.

Articles récents

Gaza: les négociations « piétinent » selon le médiateur qatari

Les négociations visant à faire cesser les hostilités dans la bande de Gaza et à libérer les otages israéliens...

Notre sélection pour vous