mercredi, avril 24, 2024

« Un véritable bombe pour l’entreprise »: Apple renonce à construire une voiture électrique

Ne ratez pas!

Apple a renoncé à ses ambitions de construire une voiture électrique, mettant fin à un projet qui a connu de multiples rebondissements depuis dix ans, d’après plusieurs articles dans la presse américaine mardi.

Près de 2.000 employés du fabricant de l’iPhone travaillaient sur ce projet tenu secret, selon Bloomberg, qui a révélé l’information en premier grâce à des sources anonymes.  

Une bonne partie d’entre eux vont être réaffectés à la conception et au déploiement d’outils d’intelligence artificielle (IA) générative, le sujet qui domine largement la Silicon Valley depuis un an.  

Cette décision constitue une « véritable bombe pour l’entreprise », commente Bloomberg, car le projet représentait « plusieurs milliards de dollars » et « l’aurait propulsé dans un tout nouveau secteur d’activité. »    

Apple avait commencé à travailler sur une voiture en 2014, espérant concevoir un véhicule électrique entièrement autonome, doté d’un système de navigation à commande vocale.  

« Cela représente une « petite déception, car à Cupertino (le siège d’Apple, ndlr), on pensait qu’avec environ 2.000 employés, une Apple Car était toujours à l’horizon à moyen terme », a réagi Dan Ives, analyste de Wedbush, dans une note.  

Mais cela signifie aussi que la marque à la pomme « se concentre sur l’accélération et l’exécution d’une vaste stratégie d’IA générative au sein de l’écosystème Apple, (…) ce qui est clairement la bonne décision pour la société à l’avenir », a-t-il ajouté.  

L’intelligence artificielle générative, popularisée par le succès de ChatGPT (lancé par la start-up OpenAI, largement financée par Microsoft), permet de produire textes, images, sons, etc, sur simple requête en langage courant.  

Les géants de la tech sont engagés dans une course effrénée au déploiement d’agents d’IA et d’outils de création, Google et Microsoft en tête, suivis par  Meta (Facebook, instagram) pour les réseaux sociaux ou Amazon dans le cloud (informatique à distance).

Articles récents

Notre sélection pour vous