samedi, avril 20, 2024

La Batte, bientôt élément emblématique du patrimoine culturel immatériel? Liège l’espère

Ne ratez pas!

La demande de reconnaissance du marché dominical de la Batte à Liège en tant qu’élément emblématique du patrimoine culturel immatériel doit être adaptée en vue d’être relancée auprès de la Fédération Wallonie-Bruxelles. C’est ce qu’a indiqué lundi soir Elisabeth Fraipont, échevine liégeoise en charge des marchés, lors du conseil communal, en réponse à une interpellation de Vert Ardent.

En mars 2016, sur base de 1.203 signatures recueillies auprès de la population, l’élue, alors conseillère communale d’opposition, et la Fédération nationale des commerçants ambulants avaient introduit une demande de reconnaissance de la Batte en tant qu’élément emblématique du patrimoine culturel immatériel. Ce marché est le plus ancien de Belgique et est aussi reconnu comme l’un des plus importants d’Europe de par sa fréquentation.

Une fois devenue échevine, Mme Fraipont avait fait inscrire cette démarche dans la déclaration de politique communale. Depuis lors, cette demande de reconnaissance n’a pas encore abouti. « En 2021, en période Covid, j’ai eu une réunion en visio avec l’une des responsables de la Fédération Wallonie-Bruxelles afin de relancer le processus qui a connu, le temps étant passé et les procédures aiguisées, des changements formels et de fond qu’il convient de rencontrer. Le dossier est en train d’être peaufiné », a-t-elle assuré.

Elle a ajouté que la modification du règlement de la Batte est en cours d’élaboration. Une évolution qui fait suite à la consultation entreprise auprès des commerçants ambulants pour l’après chantier du tram.

Articles récents

Notre sélection pour vous