mercredi, avril 24, 2024

« Il a tué mon mari »: Ioulia, la veuve d’Alexeï Navalny, accuse Poutine dans une vidéo et promet de continuer le combat de son défunt mari

Ne ratez pas!

La veuve de l’opposant russe Alexeï Navalny, Ioulia Navalnaïa, a accusé le président russe Vladimir Poutine d’avoir « tué » son mari et a promis de poursuivre son « œuvre », dans une vidéo publiée lundi.

« Il y a trois jours, Vladimir Poutine a tué mon mari, Alexeï Navalny. Poutine a tué le père de mes enfants », a-t-elle déclaré dans cette vidéo publiée sur les réseaux sociaux. « Avec lui, (Poutine) a voulu tuer notre espoir, notre liberté, notre futur », a asséné Ioulia Navalnaïa.  

Pendant son emprisonnement, Alexeï Navalny a été « malmené, coupé du monde » et « pourtant, il n’a pas abandonné », a-t-elle poursuivi. « Mon mari ne pouvait pas être brisé, et c’est pour cela que Poutine l’a tué. »

Elle a promis de découvrir « qui avait exécuté ce crime » et dans quelles circonstances. « Je poursuivrai l’œuvre d’Alexeï Navalny. Je continuerai pour notre pays, avec vous. Et je vous appelle tous à vous tenir près de moi (…) Ce n’est pas une honte de faire peu, c’est une honte de ne rien faire, c’est une honte de se laisser effrayer.« 

Sa notoriété avait poussé certains des partisans d’Alexeï Navalny à lui rêver un avenir politique, même avant que l’opposant et militant anticorruption ne soit derrière les barreaux. « Nous devons nous unir pour frapper d’un seul coup Poutine, ses amis, les voyous en épaulettes, les courtisans et les tueurs qui veulent paralyser notre pays », a-t-elle soutenu.  

Le jour de l’annonce de la mort d’Alexeï Navalny, elle avait pris la parole, les larmes aux yeux, demandant déjà à ce que Vladimir Poutine soit « puni« .



Articles récents

Biden veut envoyer de nouvelles armes cette semaine, après l’adoption de l’aide américaine

Le Congrès américain a adopté mardi une gigantesque enveloppe d'assistance militaire et économique pour l'Ukraine. Il s'agit du fruit...

Notre sélection pour vous