vendredi, février 23, 2024

Le Kremlin et Musk démentent que Starlink soit utilisé par l’armée russe

Ne ratez pas!

Le Kremlin et Elon Musk ont formellement démenti les accusations de Kiev selon lesquelles les forces russes utilisent sur le front le service d’accès à internet par satellite Starlink, détenu par le milliardaire.

« Il s’agit d’un système non certifié dans notre pays, qui ne peut donc pas être fourni officiellement ici et qui n’est pas fourni officiellement », a affirmé lundi à la presse le porte-parole du président russe Vladimir Poutine, Dmitri Peskov.

Elon Musk, propriétaire de Starlink, avait lui démenti dimanche toute livraison à Moscou de son système. « C’est totalement faux. À notre connaissance, aucun terminal Starlink n’a été vendu directement ou indirectement à la Russie », a-t-il déclaré sur X (ex-Twitter), réseau social qu’il détient.

Pourtant, l’Ukraine a réitéré lundi ses accusations formulées la veille.

« Par le biais de pays tiers, Starlink est librement disponible en Russie. Par rapport à l’année dernière, l’utilisation de Starlink par l’armée russe sur la ligne de front est devenue plus systématique et bien réglementée », a affirmé Andriï Ioussov, porte-parole de la direction principale du renseignement militaire ukrainien, à la télévision ukrainienne. Des unités russes stationnées près de Bakhmout, dans l’est de l’Ukraine, utiliseraient ces terminaux, selon l’agence de presse ukrainienne UNIAN.

Starlink dispose d’un réseau de plus de 2.000 petits satellites en orbite basse au-dessus de la terre reliés à des terminaux terrestres qui permettent de générer du wifi et donc un accès internet.

Depuis le début de l’invasion russe en Ukraine il y a deux ans, la société d’Elon Musk, SpaceX, y a livré plusieurs milliers de terminaux. Ce réseau est essentiel pour les communications de l’armée ukrainienne. Kiev avait remercié Elon Musk d’avoir déployé ses satellites, mais s’est plus tard indigné quand il a proposé que le pays cède des territoires pour obtenir la paix.

Articles récents

Lavrov reçu par Lula après une réunion du G20, dénonce des « accusations infondées »

Le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva a reçu jeudi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov,...

Notre sélection pour vous