samedi, février 24, 2024

Tesla: un syndicat norvégien menace des actions de solidarité avec les grévistes suédois

Ne ratez pas!

Le plus gros syndicat du secteur privé en Norvège a averti mercredi qu’il bloquerait le transit de voitures Tesla vers la Suède si le constructeur américain ne parvient pas à un accord avec ses ouvriers suédois d’ici au 20 décembre.

Depuis le 27 octobre, des mécaniciens de Tesla se sont mis en grève en Suède pour protester contre le refus du géant des véhicules électriques de signer une convention collective sur les salaires, un mouvement qui a pris de l’ampleur depuis et s’est étendu à d’autres secteurs.

Bien qu’ils soient syndiqués, les ouvriers de Tesla ne bénéficient pas des conventions collectives sectorielles, car leur entreprise n’a pas signé celle qui régit leur secteur.

Négociées secteur par secteur, les conventions collectives constituent la base du modèle du marché du travail nordique.

« Si cela n’est pas en place d’ici au 20 décembre, nous irons de l’avant et mettrons en application des actions » de blocage, a indiqué le syndicat norvégien Fellesforbundet, sans préciser à ce stade la nature de ces actions.

« C’est un message clair à l’égard de Tesla qui ne pourra déplacer vers la Norvège le transport des Tesla suédoises », a-t-il toutefois précisé.

Le conflit en Suède a déjà débordé les frontières du pays puisque le plus important syndicat danois, 3F, a aussi décrété cette semaine une grève de solidarité avec les ouvriers suédois.

Le spécialiste américain de la voiture électrique, qui compte 51.617 véhicules immatriculés en Suède, a toujours rejeté les appels à la syndicalisation parmi ses 127.000 employés dans le monde.

Articles récents

Notre sélection pour vous