vendredi, février 23, 2024

L’OMS conteste un ordre de l’armée israélienne de vider un entrepôt d’aide médicale

Ne ratez pas!

Le patron de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a contesté lundi un ordre de l’armée israélienne de vider dans les 24 heures un entrepôt d’aide médicale dans le sud de la bande de Gaza.

« Aujourd’hui, l’OMS a reçu une notification des Forces de défense israéliennes pour retirer nos fournitures de notre entrepôt médical dans le sud de la bande de Gaza dans les 24 heures, car les opérations au sol le rendront inutilisable », a annoncé Tedros Adhanom Ghebreyesus, sur le réseau social X (ex-Twitter).

« Nous demandons à Israël de retirer cet ordre et de prendre toutes les mesures possibles pour protéger les civils et les infrastructures civiles, y compris les hôpitaux et les installations humanitaires », a-t-il ajouté.

Lors d’une conférence de presse au Caire, le Dr Ahmed Al-Mandhari, directeur du bureau régional de l’OMS pour la Méditerranée orientale, a par ailleurs assuré que « l’OMS est gravement préoccupée par la reprise des hostilités, y compris les bombardements intensifs à Gaza ».

Le nombre croissant de morts et la crise humanitaire qui sévit à Gaza ont suscité l’indignation à travers le monde.

Le ministère de la Santé de Gaza, dirigé par le Hamas, affirme que la campagne menée par Israël après l’attaque lancée 7 octobre par le mouvement islamiste palestinien sur le sol israélien a tué près de 16.000 personnes.

Selon Israël, 1.200 personnes, en majorité des civils, ont été tuées par le Hamas le 7 octobre et environ 240 personnes enlevées et emmenées dans le petit territoire palestinien.

Articles récents

Lavrov reçu par Lula après une réunion du G20, dénonce des « accusations infondées »

Le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva a reçu jeudi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov,...

Notre sélection pour vous