samedi, février 24, 2024

Israël serait prêt à prolonger le cessez-le-feu en échange de nouveaux otages

Ne ratez pas!

Israël est en principe disposé à prolonger le cessez-le-feu avec le Hamas, a indiqué le Premier ministre Benjamin Netanyahu dimanche soir, lors d’une conversation téléphonique avec le président américain Joe Biden.

Le Hamas et Israël ont conclu un accord qui prévoit quatre jours de trêve, le passage de l’aide humanitaire dans la bande de Gaza et la libération d’un total de 50 otages, sur les 200 encore retenus à Gaza, et de 150 Palestiniens détenus dans des prisons israéliennes.

Négocié par le Qatar avec l’appui des États-Unis et de l’Égypte, il est entré en vigueur vendredi et est censé prendre fin lundi soir. L’accord prévoit cependant la possibilité de prolonger le cessez-le-feu en échange de la libération de 10 otages supplémentaires par jour.

Une source proche du Hamas a indiqué plus tôt dimanche que le mouvement islamiste palestinien avait « informé les médiateurs » qataris et égyptiens que les groupes armés retenant des otages israéliens étaient « d’accord pour prolonger la trêve actuelle de deux à quatre jours ».

Si Benjamin Netanyahu a estimé qu’une prolongation « serait la bienvenue » lors de sa conversation avec Joe Biden, il a également souligné que les combats reprendraient dès la fin de la trêve. « À la fin du cessez-le-feu, nous nous efforcerons d’atteindre nos objectifs avec toute la force nécessaire », a-t-il affirmé.

Le président américain avait auparavant déclaré qu’il espérait une prolongation du cessez-le-feu afin que d’autres otages puissent être libérés et qu’une aide humanitaire plus importante puisse parvenir aux habitants de Gaza.

Articles récents

Le roi Charles salue la « détermination et la force » des Ukrainiens face à la guerre

Le roi Charles III a rendu hommage samedi à la "détermination et la force du peuple ukrainien", dans un...

Notre sélection pour vous