samedi, février 24, 2024

Syrie: l’aéroport de Damas de nouveau hors d’usage après des frappes israéliennes

Ne ratez pas!

L’aéroport de Damas a de nouveau été la cible de frappes aériennes israéliennes qui l’ont mis hors d’usage dimanche, quelques heures après une reprise des vols à la suite d’une attaque similaire le mois dernier, a indiqué l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH).

« L’aviation israélienne a mené dimanche après-midi une nouvelle frappe visant l’aéroport international de Damas (…) le mettant de nouveau hors d’usage », a rapporté l’Observatoire.

Le raid a visé les pistes, selon l’OSDH qui fait état en outre de bruits d’explosion provenant d’un aéroport militaire dans un autre secteur de la capitale.

Deux bureaux de vente de billets d’avion dans la capitale ont indiqué à l’AFP que les vols de l’aéroport de Damas avaient repris dimanche, et les médias locaux l’ont également rapporté.

Les autorités ne se sont pas encore prononcées sur ces frappes.

Israël a mené des centaines de frappes aériennes dans la Syrie voisine depuis le début en 2011 de la guerre civile dans ce pays, ciblant des positions de l’armée syrienne et des groupes affiliés à l’Iran, tel que le Hezbollah libanais.

Ces frappes se sont multipliées depuis le début le 7 octobre de la guerre entre Israël et le Hamas palestinien dans la bande de Gaza, déclenchée par une attaque sanglante du mouvement islamiste sur le sol israélien.

Des raids sur les aéroports de Damas et Alep (nord) les 12 et 22 octobre ont mis les deux infrastructures hors d’usage.

Les vols avaient été déviés vers l’aéroport de Lattaquié, sur la côte ouest, après les frappes du 22 octobre.

Israël commente rarement ses attaques en Syrie mais dit vouloir empêcher l’Iran, son ennemi juré, de s’implanter à ses portes.

Articles récents

Trump contre Haley, acte IV: direction la Caroline du Sud

Donald Trump espère s'imposer samedi avec un score sans appel sur les terres de Nikki Haley en Caroline du...

Notre sélection pour vous