samedi, mars 2, 2024

La présidente du Sénat belge emmenée en urgence dans un abri: Kiev a été visée par une vaste attaque de drones russes

Ne ratez pas!

La présidente du Sénat belge, Stéphanie D’Hose, a dû se réfugier dans un abri de son hôtel dès son arrivée à Kiev samedi matin, sur conseil des services de sécurité. La capitale ukrainienne est la cible d’attaques de drones depuis vendredi aux alentours de 02h00, majoritairement interceptées par le système de défense antiaérien.

Edition numérique des abonnés

La présidente du Sénat est arrivée à Kiev vers 07h00, (06h00 heure belge) en train, parti vendredi soir de Dorohusk, un village polonais à la frontière avec l’Ukraine. Il était prévu que l’ambassadeur belge à Kiev, Peter Van De Velde, accueille Mme D’Hose, et la délégation qui l’a accompagnée, samedi matin à la gare. L’ambassadeur n’a toutefois pas pu s’y rendre à cause de l’attaque, qui serait une des plus importantes sur Kiev depuis des mois. La présidente du Sénat a finalement été accueillie par le secrétaire-adjoint du parlement ukrainien. La délégation a ensuite immédiatement été escortée vers un hôtel dans la zone très sécurisée du centre de la capitale, autour du palais présidentiel.

Edition numérique des abonnés

Stéphanie D’Hose est en visite à Kiev pour une rencontre avec Volodymyr Zelensky et une commémoration du Holodomor, la grande famine qui a touché l’Ukraine il y a de cela 90 ans. Un discours de la présidente du Sénat devant le Parlement ukrainien est également à l’ordre du jour. Elle a amené une résolution, adoptée vendredi au Sénat belge, qui propose de sanctionner la Russie sur sa politique de déportation d’enfants ukrainiens.  

Dans un premier temps, l’incertitude régnait autour de la tenue effective des activités prévues, étant donné l’attaque en cours et la cérémonie, en plein air, autour du Holodomor en présence du président ukrainien. L’alarme aérienne a toutefois été levée vers 09h00 (08h00 HB) et le programme devrait se poursuivre comme prévu.

71 drones abattus lors de la plus grande offensive russe sur Kiev

L’Ukraine a accusé Moscou d’avoir mené dans la nuit de vendredi à samedi sa plus importante attaque de drones sur Kiev depuis le début de l’invasion du pays en février 2022. L’armée de l’air ukrainienne a affirmé samedi avoir abattu 71 drones d’attaque Shahed lancés par la Russie. « La plupart d’entre eux ont été détruits dans la région de Kiev« , a-t-elle indiqué sur les réseaux sociaux. Des dizaines d’immeubles et de bâtiments ont été privés de courant à Kiev après l’attaque.

Articles récents

Drame de Gaza: « un grand nombre de blessures par balles », selon l’ONU

Une équipe de l'ONU ayant visité vendredi l'hôpital al-Chifa de Gaza, qui a accueilli des dizaines de blessés après...

Notre sélection pour vous