samedi, février 24, 2024

Vers une trêve et la libération d’otages à Gaza vendredi

Ne ratez pas!

La trêve entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza doit débuter vendredi matin, suivie par la libération de 13 otages, premiers signes de répit après des semaines de guerre.

Le Qatar, médiateur clé avec l’Egypte et les Etats-Unis, avait obtenu mercredi un accord portant sur une trêve de quatre jours renouvelable, doublée d’un échange de 50 otages retenus à Gaza contre 150 détenus palestiniens.

L’entrée en vigueur de cette trêve, initialement prévue jeudi, a été repoussée à vendredi matin, a annoncé le Qatar.

« La pause humanitaire débutera à 07H00 vendredi », a déclaré le porte-parole du ministère qatari des Affaires étrangères, Majed Al-Ansari, indiquant que 13 otages femmes et enfants retenus dans la bande de Gaza seraient libérés « aux alentours de 16H00 le même jour ».

Environ deux heures avant l’entrée en vigueur de la trêve, le directeur général du ministère de la Santé de l’administration du Hamas, Mounir Al-Barsh, a déclaré à l’AFP que des soldats israéliens « menaient un raid dans l’hôpital indonésien » où 200 patients sont toujours traités.

Interrogée par l’AFP, l’armée israélienne n’a pas fait de commentaires sur la situation dans cet hôpital mais a indiqué que les sirènes d’alarmes anti-roquettes avaient retenti dans un kibboutz à la bordure de la bande de Gaza.

Le Hamas a confirmé « un arrêt complet des activités militaires » pendant quatre jours, période pendant laquelle 50 otages seront libérés, en contrepartie pour chacun de la libération de « trois prisonniers palestiniens ».

Tôt vendredi, une source sécuritaire égyptienne a indiqué à l’AFP qu’une délégation sécuritaire égyptienne sera présente à Jérusalem et Ramallah pour s’assurer du « respect de la liste » des prisonniers palestiniens libérés.

Articles récents

Notre sélection pour vous