samedi, février 24, 2024

Les journalistes néerlandais s’inquiètent de la victoire de l’extrême droite aux élections

Ne ratez pas!

L’Association néerlandaise des journalistes (NVJ) est « inquiète des effets » que les résultats électoraux auront sur la pratique journalistique, a-t-elle réagi jeudi, au lendemain du scrutin législatif qui a vu le parti d’extrême droite PVV de Geert Wilders s’imposer aux Pays-Bas.

D’après Thomas Bruning, le secrétaire de la NVJ, Geert Wilders a publié « des propos alarmants », qu’il a refusé de retirer. M. Bruning pointe entre autres un tweet publié en 2021 par le dirigeant du PVV qualifiant les journalistes de « lie de l’humanité ». À la demande de retrait formulée par l’association professionnelle, le politicien a opposé un refus de dialogue, selon le secrétaire. « Nous avons observé que ce commentaire a eu un impact sur la sécurité des journalistes durant l’exercice de leur travail. »

Le programme du parti inquiète aussi la NVJ, dans lequel Geert Wilders encourage l’animosité envers la presse. « Il prévoit notamment de mettre un terme complet au financement de la radiotélévision publique nationale NPO. Ce faisant, M. Wilders veut tout simplement se débarrasser du journalisme public » et de la presse libre, conclut l’association professionnelle.

Articles récents

Trump contre Haley, acte IV: direction la Caroline du Sud

Donald Trump espère s'imposer samedi avec un score sans appel sur les terres de Nikki Haley en Caroline du...

Notre sélection pour vous