lundi, mai 20, 2024

Anta Babacar Ngom à Kolda: la présidente du mouvement ARC pour une gouvernance de changement et de rupture

Ne ratez pas!

En tournée à Kolda ce samedi 18 novembre, la présidente du mouvement Alternative pour la Relève Citoyenne (ARC) n’a pas manqué de décocher des flèches en direction des pouvoirs publics. Anta Babacar Ngom, dans un discours musclé prononcé depuis la  salle de conférence d’un hôtel de la place rempli de ses militants et sympathisants , a décrié l’impertinence des politiques publiques mises en œuvre par l’actuel régime. Des politiques  qui, selon lui,  ont installé le Fouladou dans une situation de pauvreté endémique.

« Nous sommes confrontés à un paradoxe déchirant à Kolda. Une région bénie par la nature mais entravée par le manque d’infrastructures et de services fondamentaux. Il n’y a pas d’usines à Kolda. C’est inacceptable », a-t-elle déploré.

C’est pourquoi, cette femme candidate à la présidentielle de 2024 propose aux Fouladounabhé « un pacte pour le développement territorial » afin de satisfaire les besoins urgents des populations et « changer le visage de Kolda ». Dans le cadre de ce pacte, il sera surtout quesion de mettre le curseur sur « une gouvernance de proximité, une gouvernance qui agit et qui fait des réalisations pertinentes pour améliorer les conditions de vie des communautés »

En outre, « le renforcement de l’agriculture et l’élevage, la lutte contre l’exploitation illicite des ressources naturelles  sont inscrits   parmi les priorités », a-t-elle indiqué . Sans oublier le développement des secteurs vitaux comme la santé et l’éducation ». Toutes choses qui font dire à la patronne du mouvement ARC que « l’heure de la relève a sonné » pour construire un Sénégal meilleur

ismaila.mansaly@koldanews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Articles récents

Notre sélection pour vous