samedi, juillet 13, 2024

Trump déclaré responsable de « fraudes » financières « répétées » avant son procès civil

Ne ratez pas!

Un juge new-yorkais a déclaré mardi Donald Trump et deux de ses enfants, Donald Trump Jr et Eric Trump, responsables de « fraudes » financières « répétées » dans les années 2010 dans l’évaluation des actifs de la Trump Organization, avant même l’ouverture lundi du procès civil dans cette affaire.

Dans ce dossier, la procureure générale de l’Etat de New York, Letitia James, qui avait porté plainte, réclame notamment 250 millions de dollars de réparations financières et des interdictions de diriger des sociétés pour l’ex-président et ses proches.

Dans sa décision, le juge Arthur Engoron estime que Donald Trump, qui rêve de reconquérir la Maison Blanche en 2024, et ses deux enfants, vice-président exécutifs de la Trump Organization, sont « responsables » de « violations répétées » de la loi.

Il ajoute que les documents soumis par la procureure générale montrent « clairement » des « évaluations frauduleuses » de la part de Donald Trump pour des actifs du groupe, une myriade de sociétés qui s’étend de l’immobilier résidentiel aux hôtels de luxe en passant par des clubs de golf.

La procureure générale de l’Etat de New York accuse le milliardaire républicain et ses enfants d’avoir « gonflé » ce patrimoine de milliards de dollars pour entre autres obtenir des prêts plus avantageux auprès des banques de 2011 à 2021.

Donald Trump nie avoir fait quoi que ce soit de mal et a qualifié cette affaire, comme les nombreuses autres en cours contre lui, de « chasse aux sorcières à motivation politique ».

La Trump Organization a déjà été condamnée par le passé à une amende de 1,6 milliard de dollars pour fraude fiscale. Le principal responsable financier avait été condamné à cinq mois de prison pour son rôle dans cette affaire, où l’ancien président n’était pas personnellement responsable.

Articles récents

Notre sélection pour vous