samedi, juillet 13, 2024

Soupçon d’incitation au génocide dans les médias russes

Ne ratez pas!

Un groupe d’enquêteurs de l’ONU a mis en garde lundi contre certains discours véhiculés par les médias russes qui pourraient constituer une « incitation au génocide » en Ukraine.

S’adressant au Conseil des droits de l’homme de l’ONU à Genève, le président de la Commission d’enquête sur l’Ukraine, Erik Mose, s’est dit préoccupé « par les allégations de génocide en Ukraine », avertissant que « certains propos transmis par les médias russes et d’autres médias peuvent constituer une incitation au génocide ».

« La Commission poursuit ses investigations sur ces questions », a-t-il déclaré.

La commission, qui s’est rendue plus de dix fois en Ukraine, mène actuellement des enquêtes plus approfondies notamment sur les attaques illégales à l’aide d’armes explosives, les attaques contre les civils, la torture, les violences sexuelles, ainsi que les attaques contre les infrastructures énergétiques.

Elle mène également des enquêtes plus poussées sur les violations des droits humains « ayant subi une occupation russe prolongée, à savoir Kherson et Zaporijjia ». Elle y a recueilli de nouvelles preuves montrant que l’utilisation de la torture par les forces armées russes dans les zones qu’elles contrôlent « était généralisée et systématique », et visaient principalement les personnes accusées d’être des informateurs de Kiev. « Dans certains cas, la torture a été infligée avec une telle brutalité qu’elle a entraîné la mort de la victime », a indiqué Erik Mose.

Dans la région de Kherson, les soldats russes ont violé et commis des violences sexuelles sur des femmes âgées de 19 à 83 ans, tandis que le reste de la famille se trouvait dans une pièce voisine, selon la commission.

La Commission d’enquête sur l’Ukraine a été créée par le Conseil des droits de l’homme en mars 2022 pour examiner les violations présumées des droits humains et du droit international humanitaire depuis l’invasion russe en Ukraine.

Articles récents

Notre sélection pour vous