vendredi, mars 1, 2024

Un sous-traitant du gouvernement américain d’origine éthiopienne arrêté pour espionnage

Ne ratez pas!

Le gouvernement américain a rendu publique jeudi l’arrestation pour espionnage d’un de ses ressortissants d’origine éthiopienne au profit d’un « pays africain » non spécifié, probablement l’Ethiopie.

Abraham Teklu Lemma, 50 ans, naturalisé américain, qui travaillait comme sous-traitant en tant qu’administrateur de systèmes informatiques au département d’Etat et au ministère de la Justice, a été arrêté le 24 août, ont annoncé les autorités judiciaires américaines.

Il est poursuivi pour avoir livré depuis décembre 2022 des informations classifiées « secret » et « top secret », via une application de cryptage qu’il utilisait pour communiquer avec un agent du renseignement d’un pays étranger, précise le ministère de la Justice dans un communiqué.

Parmi ces documents figuraient des images satellite ainsi que des informations sur les activités militaires dans ce pays et ses environs, souligne le ministère.

Le pays en question n’est pas nommément identifié, mais un agent du FBI, la police fédérale américaine, indique dans sa déposition écrite qu’il s’agit d’un « pays africain », mentionnant par ailleurs que le prévenu s’est rendu récemment à plusieurs reprises dans ce pays « où il a des liens familiaux ».

De plus, lors de ses échanges avec l’agent étranger, la discussion a porté « sur les activités militaires d’un groupe rebelle impliqué dans un conflit armé avec le gouvernement du pays concerné », selon la même source.

Il pourrait donc s’agir du Front de libération du Peuple du Tigré (TPLF), qui contrôle cette région du nord de l’Ethiopie, engagé dans un conflit meurtrier avec le pouvoir central de novembre 2020 à la signature d’un « Accord de cessation des hostilités » en novembre 2022.

Abraham Teklu Lemma a également effectué d’importants dépôts d’argent liquide à Washington et dans les environs, coïncidant avec ses transmissions de documents ou ses voyages dans le « pays concerné », a ajouté l’agent du FBI.

L’Ethiopie est un important bénéficiaire de l’aide américaine.

Articles récents

La Somalie condamne à mort six Marocains liés à l’EI

Un tribunal militaire du nord de la Somalie a condamné à mort six ressortissants marocains en raison de leurs...

Notre sélection pour vous