jeudi, octobre 5, 2023

SOS Impôt: les 3 questions qu’il faut se poser pour la déclaration 2023

Ne ratez pas!

Une grande opération SOS Impôt a lieu ce mercredi matin sur bel RTL. À l’heure de compléter cette déclaration, mieux vaut être mis au parfum des nouveautés et particularités de ce document.  Voici trois points importants expliqués par l’expert-comptable fiscaliste Marc Van Thournout. 

Qu’est ce qui change cette année dans la déclaration fiscale ?

« Le changement fondamental, c’est le genre. Précédemment, on avait coutume de mettre monsieur à gauche et madame à droite. Et puis, le choix a été fait de mettre le plus âgé ou la plus âgée à gauche et l’autre à droite. On a conservé ce système mais ça provoque un changement car les personnes, si monsieur est plus jeune que madame, avaient l’habitude de mettre les codes de monsieur avec un 1 devant, et bien maintenant, ils doivent mettre monsieur avec 2 devant et madame avec un 1. Ça peut engendrer, je pense, des erreurs de recopiage ».

Quelles sont les dates de dépôt de la déclaration fiscale ?

« Les personnes qui ont une partie 1, une déclaration simple, ne peuvent plus avoir un délai jusqu’au mois d’octobre : c’est le 30 juin pour le papier, 15 juillet pour la déclaration en ligne, même s’ils vont chez un professionnel. Mais à partir du moment où on a une déclaration compliquée : des revenus étrangers, des revenus de dirigeant, des revenus de commerçant, des revenus divers, une situation un peu compliquée qui a fort changé, on peut espérer à ce moment-là avoir le deuxième délai. Donc, là, il faut bien s’y prendre à temps si on ne s’en sort pas : appeler un professionnel. D’une part, il donnera un avantage sur la déclaration actuelle, et déjà des conseils sur la prochaine ».

L’expert-comptable a donc jusqu’au 15 juillet en principe, et le délai n’est prolongé jusqu’au 18 octobre qu’en cas de revenus d’indépendants, de dirigeants ou de revenus professionnels étrangers.

J’ai reçu une prime énergie ou une autre prime : est-ce que cela change quelque chose à ma déclaration ?

« Il y a deux cas de figure. Il y a, pour les indépendants, certaines primes régionales ou communales qui sont exonérées. Et pour les particuliers, là, il y a une sorte de base de revenu. C’est-à-dire qu’au départ, on a donné la prime, mais si on atteint un seuil de revenu, pour un isolé de l’ordre de 60.000 euros, on va devoir reverser une partie de la prime par un calcule un peu compliqué »

Si vous êtes dans ce cas ou avez une autre particularité à bien comprendre, bel RTL vous aide à remplir votre déclaration fiscale. Des experts comptables agréés répondent à toutes vos questions hors antenne entre 8h30 et 13h30 au 0800 23 530. 

Dernier conseil

Enfin, l’expert-comptable recommande de faire attention à une erreur courante : « Ceux qui ont une déclaration simplifiée – plus de 3 millions de personnes quand même, il faut vraiment faire attention que tout a été mis. Parce qu’on a tendance à se dire que c’est préencodé », dit-il enfin. 

 

Articles récents

Au moins 35 personnes tuées dans des combats entre les forces somaliennes et les shebab

En Somalie, 35 personnes ont été tuées dans des combats intenses entre l'insurrection des shebab, groupe affilié à Al-Qaïda...

Notre sélection pour vous