jeudi, mai 23, 2024

Ukraine: un barrage important endommagé, risque important d’inondations et de catastrophe humanitaire 

Ne ratez pas!

Le barrage de la centrale hydroélectrique de Kakhovka, dans le sud de l’Ukraine et actuellement occupé par les forces russes, a été endommagé dans la nuit de lundi à mardi, a indiqué l’agence de presse étatique russe Tass. De son côté, Kiev a rapporté l’effondrement du barrage.

Le barrage de Kakhovka, pris dès le début de l’offensive russe en Ukraine, permet notamment d’alimenter en eau la péninsule de Crimée, annexée en 2014 par Moscou. Aménagé sur le fleuve Dniepr en 1956, pendant la période soviétique, l’ouvrage est construit en partie en béton et en terre et mesure environ 30 mètres de haut et 3,2 kilomètres de long.

Il s’agit de l’une des plus grandes infrastructures de ce type en Ukraine.   Si le barrage ne joue plus son rôle, « plus de 80 localités, dont Kherson, se retrouveront dans la zone d’inondation rapide », s’était alarmé en octobre dernier M. Zelensky devant le Conseil de l’Union européenne.

Cela pourrait empêcher l’approvisionnement en eau d’une grande partie du sud de l’Ukraine » et affecter le refroidissement des réacteurs de la centrale nucléaire de Zaporijjia, qui puise son eau dans un lac artificiel de 18 millions de mètres cubes alimenté par le barrage, avait-il mis en garde. On ne sait pas ce qui a provoqué l’effondrement du barrage ni qui en est responsable. Kiev et Moscou se rejettent mutuellement la responsabilité.

Selon des données préliminaires, 11 des 28 digues du barrage ont été brisées et un effondrement en cascade est en cours, a déclaré un responsable des secours, cité par l’agence de presse russe Tass.

Articles récents

 Coupe du Sénégal : le Casa-Sport en quart de finale !

 Le club de Ziguinchor vient d’obtenir son ticket qualificatif  pour les quarts de finale de la coupe du Sénégal...

Notre sélection pour vous