samedi, septembre 23, 2023

Moscou attaquée par des drones: Poutine accuse l’Ukraine de vouloir « terrifier » les Russes

Ne ratez pas!

La capitale russe a été visée mardi à l’aube par une rare attaque de drones qui ont provoqué des dégâts « mineurs » sur des bâtiments sans faire de victimes, a indiqué le maire de Moscou Sergueï Sobianine. « Ce matin, à l’aube, une attaque de drones a causé des dégâts mineurs à plusieurs bâtiments. Tous les services d’urgence de la ville sont sur place (…) Personne n’a été sérieusement blessé jusqu’à présent« , a écrit M. Sobianine sur Telegram.

Si l’Ukraine a démenti toute implication, M. Poutine l’a accusée de vouloir « terrifier la Russie » et « intimider les citoyens russes », tout en se disant « satisfait » de la défense antiaérienne russe qui a intercepté les drones.

Par ailleurs, au moins une personne a été tuée et plusieurs autres blessées dans la nuit de lundi à mardi lors d’une nouvelle « attaque massive » de drones russes sur Kiev, a annoncé le maire de la ville, Vitali Klitschko. Des débris ont chuté sur un immeuble de plusieurs étages dans le quartier de Holosiivsky, dans le sud de la capitale. « Une personne est morte, une vieille dame a été hospitalisée, deux victimes ont été soignées sur place », a indiqué le maire sur Telegram. « Attaque massive! Restez aux abris! » a imploré le maire.

Vague d’attaques de drones

Selon l’administration civile et militaire de la ville, 20 personnes ont été évacuées de l’immeuble touché. « Les deux étages supérieurs sont détruits, il y a peut-être des personnes sous les décombres », a-t-elle fait savoir également sur Telegram. Plus tôt dans la nuit, M. Klitschko avait annoncé qu’une femme de 27 ans avait été hospitalisée après une chute de débris sur le même quartier de Holosiivsky. D’après l’administration civile et militaire, l’attaque nocturne a été menée à l’aide de drones, et d’autres chutes de débris ont provoqué l’incendie d’une maison dans le quartier de Darnytskyi, également dans le sud de la ville, et de trois voitures dans le quartier central de Pechersky. Des débris sont également tombés sur une entreprise dans le quartier de Svyatoshynskyi, dans l’ouest de Kiev.

Les sirènes d’alerte aérienne ont retenti dans la nuit à Kiev, mais aussi dans les régions de Cherkasy (centre), Kirovohrad, Mykolayiv et Kherson (sud).

Lundi, des missiles russes se sont abattus en plein jour sur Kiev, semant la panique dans les rues, après une nouvelle nuit de bombardements. De nombreux habitants se sont réfugiés dans des abris souterrains, notamment dans le métro.

Articles récents

Notre sélection pour vous