vendredi, février 23, 2024

Olivier Vandecasteele libre et « en bonne santé »: ce que l’on sait sur l’opération « Blackstone »

Ne ratez pas!

L’humanitaire belge Olivier Vandecasteele, détenu en Iran pendant 455 jours, a été libéré et est en route pour la Belgique, a annoncé vendredi le Premier ministre Alexander de Croo. Il atterrit en Belgique à 21h35, à Melsbroek, la zone militaire à côté de l’aéroport de Bruxelles. 

Cette opération a porté un nom de code: « Blackstone ». Les services du Premier ministre ont donné quelques précisions supplémentaires sur la manière dont s’est déroulée cette libéraion. 

Cette opération s’est appelée comme ça pour faire référence à William Blackstone, un juriste britannique du 18e siècle qui a déclaré à l’époque qu’il valait mieux avoir 10 hommes coupables en liberté plutôt qu’un seul homme innocent en prison.

En bonne santé

Autre détail donné par les services du Premier ministre après un examen médical: Olivier Vandecasteele, amaigri, serait en bonne santé.

Lors d’un briefing au cabinet du 16 rue de la Loi, il faudra préciser si le traité de transfèrement, qui permettrait l’échange entre Olivier Vandecasteel et Assadolah Assadi, le diplomatique terroriste iranen, a été utilisé légalement. Une autre manière aurait été utilisée pour aboutir à ce dénouement. 

Alexander De Croo fera toute la transparence sur la libération d’Olivier Vandecasteele concernant les pourparlers et les négociations entre la Belgique et l’Iran. Au Parlement, il devrait y avoir une réunion un samedi pour le Premier ministre s’explique et donne des détails aux différents députés.

Articles récents

Des experts indépendants des Nations unies demandent un embargo sur les armes vers Israël

Alors que le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme constate que le droit humanitaire international est violé...

Notre sélection pour vous