vendredi, février 23, 2024

Les secouristes italiens nous avaient aidés lors des inondations à Liège, à nous de les épauler désormais: « Les équipes sont parties ce matin »

Ne ratez pas!

Après les graves inondations qui sont intervenues en Italie, la Belgique a proposé une aide d’urgence avec un module « Extreme High Capacity Pumping », soit deux unités de pompage avec une capacité totale de 6.000 m3/heure.

Appuyer les opérations de secours en Italie, c’est l’objectif premier de B-Fast. C’est un juste retour des choses puisqu’en 2021, les secouristes italiens étaient venus nous aider dans la vallée de la Vesdre. Cette fois, c’est à notre tour. Une quinzaine de personnes font partie de l’équipe B-Fast qui est partie ce jeudi matin très tôt en direction de l’Italie, dans la région d’Émilie-Romagne où se trouvent encore 43 communes sous eau. 

Leur objectif, c’est d’aider au mieux sur place. L’équipe transporte notamment deux énormes pompes hydrauliques capables de récupérer énormément d’eau en très peu de temps afin de libérer les rues des villages italiens. L’objectif aussi de l’équipe belge sur place est de nettoyer la boue qui s’est accumulée dans les tunnels et dans les souterrains. La mission devrait durer une dizaine de jours, mais elle pourrait se prolonger à la demande des autorités italiennes.

« Les équipes de la Protection civile sous le couvert de B-Fast sont parties ce matin avec quinze personnes, six véhicules avec des moyens de pompage très lourds, dont deux grosses pompes qui seront placées à l’est de Bologne. Ces pompes ont été utilisées dans le cadre des inondations en juillet 2021, sur Liège, pour vider justement les trémies et les tunnels sous Cointe. Ce sont des pompes qui ont tourné pendant trois jours non-stop pour vider cette grande capacité d’eau », éclaire Nicolas Tuts, chef de l’unité de la protection civile de Crisnée. 

Articles récents

Blanchiment: le Kenya et la Namibie « sous surveillance renforcée », les Emirats retirés

Le Kenya et la Namibie ont été ajoutés vendredi à la liste grise de "surveillance renforcée" par l'organisme de...

Notre sélection pour vous