jeudi, mai 30, 2024

Protection des enfants en ligne : le Ministère de la Femme, de  la Famille et de la Protection des enfants arme les CDPE de la région de Kolda.

Ne ratez pas!

Les membres des comités départementaux de protection de l’enfant  (CDPE) de la région de Kolda bénéficient d’une session de formation de trois jours sur la protection des enfants en ligne et les dangers liés à l’utilisation de l’internet.  C’est une initiative du Ministère de la Femme, de la Famille et de la Protection des Enfants, à travers sa cellule d’appui à la protection de l’enfance (CAPE),  en partenariat avec le projet PIPADHS.

Cet atelier régional a pour objectif de « renforcer les capacités techniques des acteurs de la protection sur l’exploitation sexuelle des enfants en ligne et de les former sur l’utilisation des plateformes de signalement des violences faites aux enfants » entre autres, a indiqué Madame Ndèye Fatou Sarr, chargée de programme au Ministère de la Femme, de la Famille et de la Protection des enfants.

A l’en croire,  on est aujourd’hui dans un monde hyper connecté  et le phénomène des violences via internet prend de l’ampleur même si on Sénégal on ne dispose pas de statistiques exactes sur la problématique.

En effet, poursuit Madame Sarr, la connectivité des enfants et des adolescents de 9 à 18 ans se développe avec des risques réels pour cette frange vulnérable de la population en proie au banditisme, aux dérives et aux abus sexuels via les réseaux.  D’où la nécessité de les encadrer afin de les protéger contre les dangers liés à l’utilisation de l’internet, renchérit cette actrice de la protection membre de la CAPE du Ministère de La Femme.

Lui emboitant le pas, le point focal institutionnel du CDPE de Kolda se félicite de cette initiative. Une initiative qui, de l’avis Abdoulaye Khaltoum Camara va contribuer à la prévention des violences faites aux enfants via internet.

Il ajoute que la protection des enfants en ligne reste une priorité pour l’Etat du Sénégal. C’est pourquoi, il recommande aux acteurs formés de procéder à la démultiplication des connaissances reçues dans leurs zones de compétence respectives tout en impliquant les enfants. Des enfants qui doivent aussi maitriser l’utilisation des différents portails de signalement afin d’être partout les acteurs de leur propre protection.

ismaila.mansaly@koldanews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

La période de vérification reCAPTCHA a expiré. Veuillez recharger la page.

Articles récents

France: nouvelle manifestation à Paris contre la guerre à Gaza

Un total de 4.500 personnes, selon la préfecture de police, se sont rassemblées mercredi soir dans le centre de...

Notre sélection pour vous