dimanche, décembre 4, 2022

Grève des commerçants détaillants : le mouvement « largement suivi » à Kolda et ses environs (Président)

Ne ratez pas!

Les commerçants détaillants Kolda, à l’instar de leurs collègues des autres régions du pays , ont entamé ce 24 novembre la grève de 48h décrétée pour protester contre l’application des nouveaux prix fixés par l’Etat.

Pour cette première journée, le Président de la section départementale de Kolda  de l’Association des Boutiquiers Détaillants du Sénégal tire « un bilan satisfaisant » de cette grève. En effet, « au centre- ville ainsi qu’à l’intérieur  des quartiers de Kolda,  nos camarades ont baissé rideaux. Nous avons aussi reçu des coups de fil en provenance du monde rural pour nous informer que le mouvement est largement suivi », a expliqué Ibrahima Sy.

Il informe dans la foulée qu’une réunion d’évaluation est prévue  à la fin de la deuxième journée pour avoir une situation exhaustive de ce mouvement et donner au besoin de nouvelles orientations par rapport à la lutte. Une lutte qui, selon lui, n’est pas orientée contre les populations ou les consommateurs, mais que les détaillants sont obligés de mener pour «la  survie ». Car, « les prix fixés ne nous arrangent pas. En les appliquant, nous allons vendre à perte . Ce qui est inadmissible », a-t-il insisté.

Côté désagréments, on note en début de matinée des perturbations dans la distribution du pain. Des livreurs qui habituellement remettaient cette denrée aux boutiquiers étaient obligés de rebrousser chemin faute d’interlocuteurs à certains points.  Ce qui a retardé la prise du petit-déjeuner dans certaines familles », a expliqué une ménagère.

Et comme un malheur ne vient jamais seul, les chefs de famille qui confiaient leurs dépenses quotidiennes à ces boutiquiers ont aussi souffert  puisqu’ils ne peuvent pas accéder à leurs fonds à cause de cette grève.

Cependant, il y a des boutiquiers qui n’ont pas du tout suivi ce mouvement. Notre tentative d’obtenir les raisons de leur attitude a été vaine. C’est le silence total observé par nos interlocuteurs qui donnaient, pour la plupart,  l’impression d’être très occupés par leur job.

ismaila.mansaly@koldanews.com  

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

Notre sélection pour vous