vendredi, février 3, 2023

Des hectares de coton ravagés par les jassides :

Ne ratez pas!

Aly Ngouille Ndiaye à Vélingara pour rassurer les producteurs de coton

Pour sa première sortie après sa nomination Aly  Ngouye Ndiaye le ministre de l’agriculture de l’équipement rural et de la souveraineté alimentaire a choisi  hier dimanche le département de Vélingara pour rencontrer les producteurs de coton  dont les champs ont été totalement  ravagés par les attaques de jassides. Des producteurs de coton qui d’ailleurs ne savent plus où donner  de la tête ,  lancent un cri de détresse.   

Le ministre Aly Ngouille  Ndiaye accompagné du gouverneur de Kolda  du directeur général de la Sodefitex, et plusieurs autres chefs de services régionaux et départementaux s’est rendu dans le plus gros champ de coton du département à Wadiatoulaye   localité située  dans la commune de Linkering. Sur place le propriétaire du champ de coton  Mamadou Saliou  Baldé l’un des plus grands producteurs de la zone explique « Cette année, j ai emblavé 25 hectares de coton et comme d’habitude je m’attendais à un rendement de  2 ,5 tonne à l’hectare .Mais avec ces parasites qui ont tout détruit, je risque fort de ne rien récolter. Aussi nous demandons à l’Etat d’éponger nos dettes  et de nous appuyer » A –t-il dit  A l’ image de ce champ de coton , plusieurs autres vont subir le même sort, renseigne Moussa Sabaly le président de la fédération nationale  des cotonculteurs. Avant d’ajouter  «  Nous remercions le ministre d’avoir accepté de venir jusqu’ici pour visiter nos champs .Nous sommes 25 000 familles productrices  de coton , et  ceux qui vivent du coton dépasse 100 000 personnes au niveau de la zone cotonnière. Aucun producteur ne pourra payer la dette, il y a un fond de calamité qui était à la banque il faut actionner ce fond là pour que  le crédit soit payer. Vous devez nous aider à avoir de quoi vivre  au moment venu »     A laissé entendre Moussa Sabaly. Le MAERSA  Aly Ngouye Ndiaye après avoir écouté religieusement  les producteurs et constaté  de visu les dégâts causés par ces insectes a tenu à apporter des réponses   «    Lorsqu’ on est venu au ministère   dès la première semaine nous sommes tombés s sur la note d’alerte qui nous  informait  de la présence des jassides  au niveau des  champs de coton qui qui étaient entrain de faire des ravages. Après information , ce n’est pas uniquement  spécifique  au Sénégal ça se passe dans beaucoup d’autres pays  où on cultive le coton, d’après  le DG de la sodefitex seul le Tchad  qui est un peu à l’ abri » A –t-il souligné Avant de poursuivre «  Nous avons constaté de visu les dégâts ,  nous sommes venus répondre à ce cris de  détresse   de nos agriculteurs qui sont bien organisés . Nous allons apporter  des solutions à leurs préoccupations on les accompagnera avec la sodefitex, l’Etat sera là .Nous avons beaucoup de leviers sur lesquels  on va agir  le coton est  une culture qui est suivie de  très près par la Sodefitex,  nous avons les banques  et l’Etat qui intervient sur le prix du coton. Bref,  des dispositifs seront adaptés  et nous pensons que des solutions seront trouvés pour soulager les producteurs »

Babacar Diouf

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Publicité - Bësup Setal

Articles récents

Notre sélection pour vous