Ministère de l’agriculture : Moussa Baldé fait son bilan et transmet le témoin

Ne ratez pas!

Après plus de trois années de mission passées au service des agriculteurs pour une mise en œuvre efficace de la vision du Président de la République, le Professeur Moussa Baldé quitte le ministère de l’agriculture avec le sentiment du devoir accompli.

Sous son magister, « la production céréalière est passée de 2 768 799 tonnes en 2019 à 3 640 545 tonnes en 2020 et 3 480 394 tonnes en 2021 ». Dans le même sillage, « la production d’arachide a atteint d’excellents niveaux ces dernières années passant de 1 421 288 tonnes en 2019 à 1 797 486 tonnes en 2020 et 1 677 804 tonnes en 2021 », »,  a rappelé pour s’en féliciter l’ex MAER de Macky Sall lors de cette cérémonie de passation de service.

Soit, « plus de 524 millards  de F CFA directement perçus par les producteurs d’arachide pendant ces quatre années de campagne de commercialisation », a-t-il précisé.

 Ce natif du Foualdou de saluer la poursuite dans la même période du programme d’équipement du monde rural grâce au soutien de la Banque Africaine de Développement en partenariat avec la DER/FJ. Ce qui de l’avis de Moussa Baldé a permis de doter les producteurs de matériel motorisé ou de traction animale entre autres.

Les défis de l’heure…

« La situation mondiale actuelle, caractérisée par une accentuation des dérèglements climatiques avec leurs effets néfastes sur l’agriculture, appelle de notre part plus d’engagement en faveur de systèmes agricoles plus résilients », a indiqué le Ministre Moussa Baldé.

Aussi, poursuit-il, « les conséquence encore perceptibles de la crise de Covid 19, ainsi que l’onde de choc du conflit russo-ukrainien durement ressentie en Afrique, sont là pour nous rappeler qu’il nous faut produire plus et mieux, afin de nourrir notre pays et assurer sa souveraineté alimentaire ».

ismaila.mansaly@koldanews.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

Notre sélection pour vous