KOLDA : les populations de la commune de Médina Chérif réclament des postes de responsabilité et un lycée

Ne ratez pas!

Les habitants de la commune de Médina Chérif dans le département de Kolda, tous derrière leur maire Mohamadou Hothia Dieng, réclament un poste de président de conseil d’administration et un siège au niveau du Haut Conseil des Collectivités Territoriales. Ce, en guise de récompense pour « la victoire éclatante » de BBY dans la localité qui a remporté les dernières législatives avec un score de « près de 86% des suffrages ». Ces populations ont posé ces doléances lors d’un point de presse tenu ce mardi 9 août dans l’enceinte de la mairie.

Le porte-parole de ces populations de poursuivre par l’épineux problème de l’enclavement de localité qui a besoin à certains endroits de pistes de production pour booster le secteur de l’agriculture. L’augmentation des périmètres aménagés au niveau de la vallée de l’Anambé reste encore ont besoin fortement exprimé par les producteurs de cette commune rurale, selon Aliou Boiro.  Qui égrène dans la foulée tout un paquet de manques qui ont pour noms : « réseau téléphonique, eau potable, électricité » entre autres. Sans oublier l’amélioration de la carte sanitaire par la construction d’un poste de santé. Mais aussi, la création d’un lycée pour réduire les abandons scolaires chez les élèves de Médina Chérif qui sont confrontés généralement à un problème de tuteurs pour poursuivre leurs études à Mampatim.  

Au plan politique, les différents orateurs lors de ce face à face avec les la presse qui a pris les allures d’un meeting  soutiennent que  si il y un acteur à « renforcer et à récompenser, c’est bien le maire Mamadou Hothia Dieng. C’est le seul Lion dans la commune ». M Boiro de profiter de ce point de presse pour rectifier et recadrer le maire sortant qui, selon lui, fait « dans la manœuvre et l’escroquerie politique pour être dans les bonne grâces du Président Macky Sall  » alors qu’ « il a appelé à un vote sanction contre BBY ». La preuve, dit-il, «  c’est dans le  bureau où le maire sortant Mamadou Gano a voté que YEWWI a obtenu  70 voix ». En conséquence, « il ne mérite rien. Et, nous invitons le Président de la République de continuer à renforcer et à soutenir le maire Mohamadou Hothia Dieng qui est l’actuel homme fort et le seul leader  capable de conserver l’invincibilité de BBY dans la commune de Médina Chérif à toutes les échéances électorales », a-t-il conclu.

ismaila.mansaly@koldanews.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

Notre sélection pour vous