KOLDA : le Ministre Moussa Baldé et les producteurs « satisfaits » des réalisations du PROVALE CV

Ne ratez pas!

La campagne électorale en cours dans le pays n’a pas empêché au Ministre de l’Agriculture et de l’Equipement Rural de dérouler son agenda lié au suivi de la campagne agricole. Le Professeur Moussa Baldé a effectué une tournée ce mardi 19 juillet dans les communes de Dioulacolon et de Médina El Hadji dans le département de Kolda.

A l’étape de la vallée de l’Eba située à la frontière avec la Guinée Bissau, le patron de l’agriculture sénégalaise  a exprimé sa satisfaction par rapport aux réalisations du PROVALE CV. Ce projet de l’Etat du Sénégal financé par la BAD a construit au niveau de cette vallée historique du Fouladou d’importants ouvrages de retenue d’eau qui permettent de « recharger la nappe phréatique et d’allonger la durée de rétention de l’eau pour assurer le bouclage du cycle en cas d’arrêt précoce de l’hivernage », a expliqué le coordonnateur national du provale CV Younoussa Mballo.

Ces infrastructures réalisées par la PROVALE CV sont constituées de digues de retenue et de franchissement, de 7 seuils d’aménagement secondaires qui permettent  la régulation des eaux au niveau des parcelles. S’y ajoute la réalisation de pistes de production et d’accès ainsi que la mise à disposition de tracteurs aux producteurs entre autres. En plus du processus de mécanisation contractualisation entre les producteurs, la Banque Agricole, la SODAGRI, la SEDAB facilitant l’accès aux intrants agricoles et le financement des activités post-récoltes,  a énuméré le coordonnateur régional Mamadou Mandaw Ndiour.

Toutes choses  qui  vont  contribuer à l’augmentation des emblavures et de  la production ; mais aussi à faciliter la mobilité  des personnes et des biens  entre le Sénégal et la Guinée, se réjouit le MAER tout comme les producteurs et les populations des deux pays frères qui polarisent cette vallée.  

Le coordonnateur national du PROVALE CV de profiter de cette tournée pour informer qu’un financement de 7 milliards et demi est en cours d’utilisation pour doter  le Fouladou d’aménagements hydroagricoles, de périmètres maraichers et polycoles, d’équipements de laboure, de transformation et de stockage, de pistes de production, de plateformes multifonctionnelles entre autres.  Ceci pour atteindre dans les meilleurs délais l’autosuffisance alimentaire qui reste une des priorités de l’Etat.

ismaila.mansaly@koldanews.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

Invasion de l’Ukraine – La Lituanie retient le transit des marchandises russes qui ont atteint leurs limites

(Belga) Les chemins de fer lituaniens ont annoncé mercredi qu'ils suspendaient le transit vers Kaliningrad de certaines marchandises russes...

Notre sélection pour vous