Crise à l’hôpital régional de Kolda : les travailleurs en grève demandent le départ du directeur

Ne ratez pas!

 « Ce directeur ne travaille pas. Il doit partir », a réclamé l’intersyndicale des travailleurs du centre hospitalier région de Kolda  par le biais du porte-parole du jour,  Dr Daouda Djiba. Ces blouses blanches,  arborant des brassards rouges pour manifester leur mécontentement,  ont entamé ce mardi 28 juin une grève de 72h. Les grévistes reprochent à leur patron d’être au mauvais gestionnaire.  

 « Des lenteurs récurrentes dans le paiement des indemnités, des motivation et des primes de technicité » entre autres font partie des principaux chefs de réclamation énumérés par  ces agents de santé. S’y ajoute « la mauvaise voierie ainsi que le problème du scanner qui n’arrive pas à fonctionner jusqu’à présent », regrette avec amertume Dr Badji . Qui déplore dans la foulée le non-respect par l’administration de l’hôpital du protocole de conciliation signé récemment suite à la médiation menée par l’inspecteur régional du travail. Toutes choses qui font que ces travailleurs ne réclament qu’une s chose aujourd’hui : « le départ du directeur »

Interpellé sur la situation, le Directeur Djibril Iyan Sané évoque un problème de « déséquilibre de trésorerie » qui fait que « l’hôpital n’arrive pas à  supporter les charges de personnel devenues lourdes ».  Cependant, « il n’y a jamais eu de retard de salaires. C’est seulement les indemnités qui connaissent des retards de paiement », a-t-il précisé. Il promet d’honorer cet engagement dès que possible.

Non sans inviter les travailleurs à opter pour d’autres méthodes de lutte puisque « chaque journée de grève occasionne une perte pour l’hôpital de  1,5 millions  à 2 millions », a-t-il laissé entendre. Ce qui, selon lui, ne milite pas en faveur de la satisfaction de la plateforme revendicative  de ces grévistes.

ismaila.mansaly@koldanews.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

Invasion de l’Ukraine – La Lituanie retient le transit des marchandises russes qui ont atteint leurs limites

(Belga) Les chemins de fer lituaniens ont annoncé mercredi qu'ils suspendaient le transit vers Kaliningrad de certaines marchandises russes...

Notre sélection pour vous