Gestion des rumeurs : le Ministère de la santé arme les acteurs des médias

Ne ratez pas!

Le Ministère de la santé  renforce les capacités des acteurs des médias sur la gestion des rumeurs en période de crise sanitaire.

Une quarantaine de journalistes, issus des quatorze régions du pays et membres de l’AJSPD,  participent à un atelier de cinq jours organisé à Thiès du 16 au 20 mai sur initiative du service national de l’éducation et de l’information pour la santé (SNEIPS) avec l’appui de l’OMS.

Cet atelier national vise à outiller les journalistes afin qu’ils soient plus aptes à contrer les rumeurs par une communication appropriée dans ce contexte de pandémie liées à la maladie  de la covid 19, a indiqué le Directeur du SNEIPS.

Selon Lamine Bara Guèye, «, le taux de couverture vaccinale reste toujours faible comparé à l’objectif fixé par le pays. A la date du 15 mars 2022, 1 457 116 personnes qui ont reçu une dose,  soit 15,96% de la Population cible »

Ce faible taux s’explique par « la prolifération des rumeurs et fausses informations sur la Covid-19 en général et la vaccination en particulier » qui, de l’avis du patron du SNEIPS,  constitue « un frein à l’adhésion des populations aux mesures de préventions contre la Maladie ».

En effet, poursuit-il, « l’expérience a montré que des rumeurs et fausses informations de toutes sortes sont souvent propagées dans un contexte d’urgence sanitaire. Elles contribuent à amplifier la panique et la psychose au sein de la population. Cette situation de panique peut amener la population à adopter des pratiques susceptibles d’empêcher la mise en place des mesures efficaces ».

Ainsi, en organisant cet atelier, les autorités entendent donner une place importante à la communication sur les risques pour conscientiser les populations sur l’impact négatif des rumeurs dans la riposte contre la Covid-19 à tous les niveaux.

ismaila.mansaly@koldanews.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

Notre sélection pour vous