jeudi, juin 20, 2024

10 ans de règne de Macky Sall : le Fouladou entre satisfaction et déception !

Ne ratez pas!

De « la patrie avant le parti » à « fastract » en passant par « la gouvernance sobre et vertueuse » et  « l’accélération de la cadence » entre autres. Le pouvoir actuel avait scandé plusieurs slogans pour convaincre les sénégalais de la volonté politique du Président Sall d’œuvrer pour l’émergence du pays.

Après 10 années de règne de l’actuel locataire du palais présidentiel, le Fouladou tire un bilan mitigé. « Où sont passés les 204 milliards promis pour l’aménagement de Kolda lors du conseil des ministres décentralisé ? », s’interroge un citoyen. S’y ajoute un chapelet de chantiers inachevés : « la boucle du Fouladou très attendue. Le DAC de Fafacourou qui ne démarre pas. En plus du chantier du complexe frigorifique à l’arrêt depuis des années ». Sans oublier «  le pont de Hillèle,  le centre délocalisé de  l’université Assane Seck à Kolda, l’abattoir moderne  » qui ne sont pas  encore fonctionnels.

Toutefois, le tableau des réalisations de Macky Sall n’est pas complétement sombre. En effet,  Promoville a changé le visage de la capitale régionale avec des routes bitumées et éclairées. Côté infrastructures, on peut citer un stade régional digne de ce nom. A cela s’ajoute l’achèvement du lycée technique même si il manque certaines filières.

 Autre motif de satisfaction, c’est surtout la promotion des cadres koldois  comme Sanoussi Diakité, Moussa Baldé, Alpha Bocar Baldé, Abdoulaye Bibi Baldé Mame Boye Diao entre autres qui ont bénéficié de nomination.

A signaler aussi les nombreux efforts consentis par le PUDC entre autres programmes pour améliorer l’accès à l’eau et à l’électricité des populations rurales.

ismaila.mansaly@koldanews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

La période de vérification reCAPTCHA a expiré. Veuillez recharger la page.

Articles récents

Poutine dit « ne pas écarter » la possibilité d’envoyer des armes à la Corée du Nord: Washington juge cela « extrêmement préoccupant »

Les Etats-Unis ont jugé jeudi "extrêmement préoccupants" les propos du président russe Vladimir Poutine qui a dit "ne pas...

Notre sélection pour vous