Propos offensants – Imam Sall : Walf Tv mise en demeure par le CNRA

Ne ratez pas!
Le Conseil national de Régulation de l’Audiovisuel (CNRA) a mis en demeure la télévision Walfadrji suite à des manquements graves notés dans l’émission « Diné ak Diamono » du 24 février 2022. Après la mise en garde récoltée en Novembre dernier suite à la sortie de de Gaston Mbengue sur l’actuel maire de Dakar Barthelemy Dias, le CNRA a cette fois tranchée sur le vif. La télévision de Sacré-Cœur écope d’une mise en demeure après les propos de l’Imam Sall du 24 février 2022, à l’occasion de la diffusion de l’émission « Diné ak Diamono ». Selon le CNRA, WALF TV a failli à sa responsabilité en laissant l’invité Monsieur Lamine SALL tenir des propos très dangereux pour la cohésion sociale et le maintien de la vie en société sans le recadrer ou l’interrompre. Voici leur communiqué.

Le communiqué rendu public par le Groupe WALFADJRI condamnant les « propos irresponsables » de l’invité et s’insurgeant « contre un tel discours » et dans lequel le Groupe de presse présente ses excuses à la Communauté Catholique n’enlève en rien la faute commise par WALF TV, et qui a entrainé une plainte officielle de l’Archidiocèse de Dakar.Le CNRA, après avoir visionné l’émission, a constaté que des manquements inacceptables à la réglementation ont été notés.

Selon le Cahier des charges relatif à l’établissement et/ou l’exploitation d’un service de télévision privée commerciale :

S’agissant des émissions réalisées en direct, le Concessionnaire prend toutes les mesures appropriées pour conserver en permanence ou, le cas échéant, pour rétablir instantanément la maîtrise de l’antenne (article 9.3) ;
Le Concessionnaire veille, en particulier à ne pas diffuser des propos ou contenus de nature à constituer une menace sur la stabilité nationale et la cohésion sociale, notamment ceux susceptibles d’entraîner ou de provoquer une confrontation entre les religions, les confréries ou les communautés (article 12);
Le Concessionnaire doit veiller à ne pas diffuser des propos incitant à l’intolérance, à la stigmatisation, à l’exclusion et à la marginalisation (article 12) ;
Lorsqu’une émission est consacrée à une personne, notamment aux figures emblématiques des religions et/ou confréries ou comporte des références à ces dernières, elle ne doit contenir aucun passage de nature à discréditer, attaquer ou dénigrer, de manière explicite ou implicite, les autres religions, confréries ou personnes qui les incarnent ou qui s’identifient à elles (article 14).

Le CNRA, conformément à sa mission de veiller au respect de la réglementation applicable à la communication audiovisuelle,

Et après en avoir délibéré en sa séance du 28 février 2022 ;

Met en demeure WALF TV de :

prendre les mesures appropriées pour mettre un terme définitif à de pareils manquements et à observer une application stricte de la réglementation ;
présenter, notamment dans le prochain numéro de l’émission « Diné ak Diamono », ses excuses à la Communauté Catholique et aux Sénégalais.
Le non-respect de la présente mise en demeure expose WALF TV aux sanctions prévues par la loi.
La présente mise en demeure est notifiée à WALF TV et publiée partout où besoin sera.
Pour l’Assemblée du CNRA

DakarActu

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

Salman Rushdie poignardé – Le combat de Rushdie « est le nôtre » et « nous sommes à ses côtés », dit Macron

(Belga) Emmanuel Macron a apporté vendredi son soutien à l'écrivain Salman Rushdie, poignardé au cou alors qu'il s'apprêtait à...

Notre sélection pour vous