Le sacre des Lions à la CAN 2021 jette une belle lumière sur le sport national (Baboye)

Ne ratez pas!

La victoire de l’équipe nationale à la CAN 2021 (9 janvier au 6 février) est « une bonne nouvelle » pour l’ensemble du sport national, a admis l’ancien champion de lutte Baboye, estimant que cette performance des Lions « jette une véritable lumière et attire les médias internationaux sur le Sénégal ».

« Comme tous les Sénégalais, j’ai vécu cette victoire intensément. D’ailleurs, je peux vous assurer que j’étais sorti sans chaussures dans la rue et je ne savais pas quelle direction prendre », a indiqué à l’APS, l’ancien champion de lutte, commentant le soir de sacre des Lions à Yaoundé (Cameroun).

Le triomphe du Sénégal en CAN est « une très bonne chose » pour l’ensemble du sport national et « ceux qui doutaient encore de la capacité de mobilisation du sport en général et du football en particulier », a-t-il dit.

« Ils doivent se rendre compte que le football occupe une place prépondérante dans le vécu de nos populations », a souligné le champion de lutte qui a joué dans les « navétane » (championnat populaire), dans sa tendre sa jeunesse.

Baboye a dit espérer qu’avec ce sacre, la Fédération sénégalaise de football (FSF) mettra tout en œuvre pour réinvestir l’argent gagné dans le football.

« J’attends de la Fédération qu’elle aide davantage les clubs et les pratiquants », a suggéré Baboye, avant de rappeler que les joueurs évoluant sur le plan local sont « très fatigués ».

« La Fédération doit travailler pour que les entreprises et les investisseurs intègrent le football local. Je me sens mal quand j’entends des salaires de 50.000 francs dans notre football », a-t-il ajouté.

L’ancien lutteur sénégalais a en outre invité les instances dirigeantes à profiter de cette embellie pour appeler tout le monde au chevet du football local.

« Nous avons beaucoup de talents sur le plan local, mais ils n’ont pas les moyens de travailler sereinement », a-t-il expliqué.

Baboye estime qu’avec ce sacre continental, la Fédération doit travailler pour que le football sénégalais continue de briller, et cela passe par une qualification à la Coupe du monde 2022.

« La fête est finie, on doit se remettre au travail en perspective des matchs contre l’Egypte », a-t-il lancé.

APS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

« Nous pouvons le refaire »: Joe Biden promet à nouveau d’interdire les fusils d’assaut

"Nous pouvons le refaire": Joe Biden a promis une nouvelle fois mercredi d'interdire les fusils d'assaut, dans un discours...

Notre sélection pour vous