jeudi, mai 26, 2022

Etat-Civil à Kolda :Guné vient de régulariser près de 1 500 enfants « sans-papiers »

Ne ratez pas!

L’Association Guné de Kolda a permis à 1453 élèves koldois d’exister juridiquement. Ils ont pu être enrôlés en deux phases grâce au  programme « droit des filles  à une éducation de qualité et sans violence » .  Un projet exécuté dans les départements de Kolda et  de Médina Yoro Foula.

Ainsi, Guné Kolda a-t-il  régularisé « lors de la première phase  de ce programme  653  élèves sans extrait de naissance dont 487 pour Kolda et 166 pour Médina Yoro Foula. Cette intervention a touché 43 établissements. Soit 26 à Kolda et 17 à Médina Yoro Foula », a fait savoir Mamadou Sow, coordonnateur de ce programme.

A l’en croire, « une deuxième phase est en cours. Elle a permis l’enrôlement de 800 élèves sans extrait de naissance dont 550 pour le département de Kolda et 143 pour le département de MYF. Cette seconde phase a été étendue à 43  autres établissements polarisés par les collèges bénéficiaires du programme dont 40 écoles élémentaires et 03 collèges ».

Cette régularisation massive est le fruit de l’efficacité de l’équipe technique du programme qui, de l’avis de M Sow, a utilisé une approche participative en impliquant tous les acteurs : les relais, les parents d’élèves, les chefs d’établissements, les Maires des 05 communes bénéficiaires du programme (Kolda, Saré Bidji, Dioulacolon, Bignarabé et Koulinto) et le tribunal entre autres acteurs.

Des activités préparatoires ont été faites avant d’entamer le processus de régularisation des extraits de naissance. A cet effet, un atelier de partage a été organisé avec les agents de l’état civil des cinq communes citées ci-dessus, des visites à domicile organisées auprès de 256 chefs de villages en collaboration avec les agents d’état civil, les relais et les superviseurs du programme.

Dans la même veine, une rencontre regroupant les agents d’état civil, les Maires  a été organisée avec la participation du Président du tribunal de grande instance de Kolda, selon le coordonnateur.

Il précise que le projet a aussi pallié au manque de registres dans les Mairies. Au total,  « le programme a octroyé 60 registres d’état civil distribués aux 5 communes dont Kolda 20, Saré Bidji : 10, Dioulacolon 10, Bignarabé 10 et Koulinto 10 », a indiqué M Sow.

ismaila.mansaly@koldanews.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

USA: le gouverneur de l’Oklahoma promulgue une loi contre l’avortement dès la fécondation

(Belga) Le gouverneur de l'Oklahoma a promulgué mercredi une loi interdisant tout avortement dès la fécondation, faisant de ce...

Notre sélection pour vous