lundi, juin 27, 2022

KOLDA : TBK réclame une meilleure prise en charge des problèmes des jeunes par le prochain maire

Ne ratez pas!

 « Ataya, Jakarta et oisiveté » entre autres. Les jeunes membres du mouvement Team Brickest de Kolda (TBK) n’en peuvent plus de vivre ces conditions difficiles. Ils ont fait face à la presse, ce dimanche 12 décembre,  pour lister leurs attentes qui tournent autour de deux mots : « le changement, le travail ».

Pour le président Babacar Diop et Cie, « la jeunesse en a marre de vivre dans la dèche et le désespoir ». Puis, « il nous faut du travail pour changer  nos difficiles conditions de vie ». C’est le message qu’ils ont lancé à l’endroit du futur magistrat de la ville lors de ce face à face avec la presse locale.

Ils en ont profité pour prêcher la non-violence par rapport à  la prochaine campagne électorale. Sur ce chapitre précis, le président Diop invite ses pairs à ne pas se tromper de combat. Pour lui, « la campagne doit être un moment de débat d’idées et non pour montrer nos biceps ».

« La jeunesse doit refuser d’être manipulée et orientée vers la violence. Nous devons plutôt prendre les devants pour sensibiliser, alerter et plaider pour que nos préoccupations soient prises en compte partout par nos futurs élus locaux », a-t-il insisté.

ismaila.mansaly@koldanews.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

À Lyon, une employée de crèche fait ingérer du Destop à un bébé car elle ne supporte pas ses pleurs

Une employée de crèche de Lyon a été mise en examen vendredi, soupçonnée d'avoir tué une fillette de 11...

Notre sélection pour vous