Burkina: l’ancien responsable onusien Lassina Zerbo nommé Premier ministre

Ne ratez pas!

(Belga) L’ancien secrétaire exécutif de l’organisme onusien de surveillance de l’interdiction des essais nucléaires (OTICE), Lassina Zerbo, a été nommé vendredi soir Premier ministre du Burkina Faso, 48h après la démission du gouvernement de ce pays en proie à des attaques djihadistes récurrentes.

« Le président du Faso, président du conseil des ministres, vu la Constitution décrète: monsieur Lassina Zerbo est nommé Premier ministre », a annoncé le secrétaire général du gouvernement, Stéphane Wenceslas Sanou, à la télévision nationale. Lassina Zerbo, 58 ans, était à la tête de l’Organisation du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires de 2013 à août dernier.  Il succède comme Premier ministre du Burkina Faso à Joseph Dabiré, limogé mercredi soir et qui n’a pas résisté à la colère croissante de la population contre l’exécutif, accusé d’être incapable d’enrayer la violence djihadiste qui frappe le pays.  Un nouveau gouvernement sera formé dans les prochains jours.  Comme ses voisins malien et nigérien, le Burkina Faso est pris depuis 2015 dans une spirale de violences attribuées à des groupes armés djihadistes, affiliés à Al-Qaïda et au groupe État islamique qui ont fait au moins 2.000 morts et 1,4 million de déplacés. Les attaques qui visent civils et militaires sont de plus en plus fréquentes et en grande majorité concentrées dans le nord et l’est du pays. Vendredi soir, avant l’annonce de la nomination de M. Zerbo, le président Roch Marc Christian Kaboré avait appelé au « rassemblement » pour vaincre le terrorisme.  « Tous les Burkinabè doivent être de ce combat, car c’est le seul qui vaille la peine aujourd’hui d’être mené », a-t-il déclaré dans une adresse à la nation, à la télévision publique. (Belga)

Articles récents

Notre sélection pour vous