vendredi, juillet 19, 2024

« 24 heures de front » : Les étudiants de Ziguinchor reprennent les hostilités

Ne ratez pas!

Comme ils l’avaient promis, les pensionnaires de l’Université Assane SECK (UAS) de Ziguinchor ont remis ça.

Ils ont, en effet, pris d’assaut la route nationale qu’ils ont bloquée pendant de longs moments. Une manifestation qui entre dans le cadre du mot d’ordre de « 24 heures de front » qu’ils ont décrété, hier mercredi, pour exiger l’achèvement des chantiers engagés depuis 2017. Un mot d’ordre suspendu après une médiation du commissaire de police de la localité.

« Nous avons décidé d’observer une pause après des négociations avec le commissaire qui nous a assuré qu’il va transmettre nos revendications. Nous attendons le retour du commissaire qui nous a demandé de surseoir à nos ’24 heures de front’. Si aucun engagement concret n’est pris, nous allons dès demain (ce 9 décembre) reprendre les hostilités », avait assuré Ibrahima KA, le coordonnateur de l’inter-amicale des étudiants.

Une médiation qui semble avoir échoué puisque les étudiants ont repris les hostilités.

WalfNet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

La période de vérification reCAPTCHA a expiré. Veuillez recharger la page.

Articles récents

« Je ne suis pas censé être là ce soir »: Donald Trump dit avoir eu Dieu de son côté lorsqu’il a été attaqué

"Par la grâce de Dieu": Donald Trump s'est lancé jeudi soir dans un incroyable récit sur la tentative d'assassinat...

Notre sélection pour vous