mardi, janvier 18, 2022

DECES DE LAMINE DIACK : La fin d’une carrière sportive, administrative et politique exceptionnelle

Ne ratez pas!

Lamine Diack n’est plus! L’ancien président de l’IAAF a terminé sa course terrestre dans la nuit du jeudi au vendredi. « Triste nouvelle, Rappel à Dieu du President Lamine Diack cette nuit, à l’âge de 88 ans. Levée du corps ce vendredi après la grande prière suivi de l’enterrement à Yoff. Paix à son âme ! », a révélé sur sa page Facebook, notre confrère Mbaye Jacques Diop, proche du défunt et de sa famille.

Une carrière administrative, politique et sportive exceptionnelle

Ancien athlète (champion de France en 1958 avec un saut de 7,63 mètres; champion de France universitaire en 1959 avec un bond de 7,72m. Entre 1950 et 1960), footballeur (Foyer France Sénégal FFS), entraineur (FFS), directeur  technique national de l’équipe du Sénégal de Football, président de la Confédération africaine d’Athlétisme, président du comité National olympique du Sénégal , président de l’Iaaf, Lamine Diack a eu une carrière sportive bien remplie.

Au plan politique et administratif, il a aussi était très brillant. Maire de Dakar (1978 à 1980), député à l’Assemblée nationale et ministre des Sports (1978 à 1993), Lamine Diack, très versé dans le » social, dans la plus grande discrétion, a marqué l’histoire politique et administrative du pays.

Une fin de carrière marquée par des déboires judiciaires

A son départ de l’Iaaf, Lamine Diack a commencé a connaître des déboires judiciaires, en 2015, avec le fameux scandale de corruption sur fond de dopage d’athlètes russes. Il est arrêté à Paris en novembre de la même année, inculpé et placé sous contrôle judiciaire.

Son procès a eu lieu en juin 2020, à la 32ème chambre du Tribunal correctionnel de Paris. Et au final, il a été condamné le 16 septembre 2020, à 4 ans de prison, dont deux ferme et à une amende de 500 000 euros, pour corruption active et passive et abus de confiance. Mais vu son âge, le juge décide de ne pas l’envoyer en prison, mais de le placé en résidence surveillée.

En mai 2021, Lamine Diack a bénéficié d’une levée de la mesure d’interdiction de sortie du territoire français, contre une caution de 500 000 euros (environ 330 millions de FCFA), payée en partie par ses amis et son ancien club, le Jaraaf de Dakar. Il était revenu définitivement au Sénégal le 11 mai 2021.

toutinfo.net

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

Notre sélection pour vous