Sit-in de FRAPP à Kolda : le Préfet Diadia Dia a interdit la manifestation

Ne ratez pas!

Le sit-in prévu ce mercredi 3 novembre par la section locale de FRAPP et les habitants de Sikilo Trypano à la préfecture de Kolda est interdit par le patron du département .

Le préfet Diadia Dia a pris un arrêté dans ce sens. Cette décision de l’autorité est motivée par « le risque de trouble à l’ordre public et le risque de perturbation de la journée de dépôt des listes de candidatures pour les élections municipales et départementales ».  

Informés de cette interdiction, les initiateurs de la manif n’entendent pas braver la mesure. C’est du moins ce que nous a rapporté le responsable local de FRAPP joint par téléphone.

Cependant, Gérard Koita trouve « fallacieux » les motifs évoqués par l’autorité préfectorale. Ainsi, a-t-il promis de lui envoyer dans les prochains jours une lettre de protestation et tenir un point de presse pour indiquer la suite à donner par à ce combat que les membres de FRAPP comptent mener jusqu’au bout avec les populations concernées.

Pour rappel, les habitants du village de recasement social Trypano Kolda, la famille MANÉ de Hilléle et le FRAPP Kolda avait déposé  sur la table du préfet du département de Kolda une lettre d’information relative à un sit-in devant la préfecture ce mercredi 3 novembre 2021 de 14h à 19h.

Ce rassemblement visait à : « exiger le respect de l’arrêté ministériel n°1642 portant approbation du plan de lotissement du village de recasement social de Trypano Kolda,  protester contre la démolition des impenses réalisées sur le terrain de la famille MANÉ alors qu’aucun plan cadastral n’indique la nécessité de la démolition », a-t-on indiqué dans un communiqué qui nous est parvenu à la fin du mois d’octobre dernier.

ismaila.mansaly@koldanews.com .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

Notre sélection pour vous