mercredi, décembre 1, 2021

Votre iPhone rame suite à la dernière mise à jour? Une obsolescence programmée ou non « inacceptable » qui pourrait aller devant les tribunaux

Ne ratez pas!

Apple est à nouveau dans le viseur des organisations de consommateurs.

Les utilisateurs de certains iPhones auraient constaté de ralentissements à la suite d’une mise à jour de leur OS. C’est l’operating system, soit le logiciel qui vous permet d’exploiter, de faire fonctionner votre iPhone. Et donc suite à la mise à jour de la dernière version de ce système, pour les connaisseurs il s’agit d’iOS 14.6 ou 14.5, ces utilisateurs ont constaté deux problèmes. Le premier, c’est le ralentissement de leur appareil, le second une perte d’autonomie de la batterie.

Pas que sur des anciens modèles

Certains modèles comme l’iPhone 8 sorti en 2017 ou le XS sorti en 2018 sont effectivement anciens. Mais il ne s’agit que de modèles qui ont que 3 ou 4 ans et qui ont coûté jusqu’à 800€ à l’époque pour le XS.

Pire encore, ce ralentissement et cette décharge trop rapide de la batterie concernerait aussi les plus récents iPhone 12 et 11.

Que ce soit volontaire ou non, c’est inacceptable. Financièrement mais aussi environnementalement parlant.

Financièrement car bien sûr, même si un iPhone garde une forte valeur dans le temps, cette perte de performance va impacter le prix de revente.

Du « customer lock-in »

Si c’est volontaire, le but est certainement financier. Apple bénéficie d’un formidable engagement de ses clients. L’écosystème d’Apple est très performant et permet une utilisation très fluide et très ergonomique de tous les programmes d’Apple. Et en plus, le système est ainsi conçu qu’il « bloque » en quelque sorte le client dans son écosystème. C’est ce qu’on appelle le « customer lock-in ». Comme Nespresso a également pu le faire. Dans un tel cas, la marque a tout intérêt à favoriser la rotation de ses produits en lançant de nouvelles innovations et en rendant plus facilement obsolètes les appareils existants.

Pas la première fois qu’Apple est pris la main dans le sac

En 2020, Apple a déjà été contraint d’accepter une transaction visant à compenser le ralentissement délibéré de ses iPhone6.

Cette transaction se montait à 113 millions de dollars, soit à peu près 100 millions d’euros. Ce qui ne représente finalement que 0,14% de ses profits cette année-là …

Action collective contre Apple en préparation chez Test Achats

Test Achats, en collaboration avec d’autres groupements européens de consommateurs, demande à Apple de dédommager les acheteurs d’iPhone 12, 11, 8 et XS d’un montant pouvant aller jusqu’à 120€. Avec la menace si cette demande n’aboutit pas de s’adresser aux tribunaux. 5.000 personnes se sont déjà inscrites chez Test Achats pour soutenir une action collective.

Avec de réelles chances d’aboutir ? Je ne le pense pas. Car il va falloir démontrer objectivement les faits et jusqu’à présent il n’existe que deux sources sérieuses à cette accusation, deux articles de presse, l’un de Forbes et l’autre de MacRumors.

Articles récents

Notre sélection pour vous