mercredi, décembre 1, 2021

Les honneurs du Fespaco aux artistes sénégalais Germaine Acogny, Didier Awadi, Marième Niang et Oumou Sy

Ne ratez pas!

Les artistes sénégalais Germaine Acogny, Didier Awadi, Marième Niang et Oumou Sy ont reçu, dimanche, les honneurs du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco).

Des hommages leur ont été rendus lors de la troisième édition des « Celebrities Day », l’une des manifestations du Fespaco, dont la 27e édition se tient du 16 au 23 octobre.

La danseuse et chorégraphe Germaine Acogny, le rappeur Didier Awadi, l’actrice Marième Niang et la costumière et styliste Oumou Sy ont tous été récompensés par le comité d’organisation de l’un des plus grands festivals de cinéma du continent, lors d’une cérémonie organisée dans les jardins de la mairie de Ouagadougou.

Marième Niang, qui joue le rôle de la célèbre « Mère Diagne » de la série « Maîtresse d’un homme marié », très émue d’avoir été honorée par le Burkina Faso, a remercié les organisateurs du festival, le président de la République et le ministre de la Culture de son pays d’avoir facilité sa présence au Fespaco.

« Je suis honorée d’être là, aux ’Celebrities Day’ », a-t-elle dit en recevant un trophée du comité d’organisation de la rencontre dédiée au cinéma.

Oumou Sy, elle, a organisé un défilé de mode, avec les costumes du film « Hyènes », du cinéaste sénégalais Djibril Diop Mambéty (1945-1998), un habitué du Fespaco décédé en 1998.

La styliste a ensuite reçu une distinction du festival des mains de la ministre burkinabè de la Culture, des Arts et du Tourisme, Elise Foniyama Thiombioano Ilboudo.

« C’est avec beaucoup de plaisir et beaucoup d’émotion que je reçois cette distinction », a-t-elle réagi, estimant que « le Burkina Faso et le Sénégal constituent un même pays ».

Oumou Sy a adressé ses remerciements aux professionnels du 7e art au Burkina Faso et au gouvernement burkinabè. « Je remercie le cinéma, qui nous (…) honore et prie pour que le 7e art aille de l’avant », a-t-elle ajouté.

La styliste sénégalaise a rappelé avoir eu des liens solides avec les cinéastes sénégalais Ousmane Sembène et Djibril Diop Mambéty (1945-1998), et leur confrère burkinabè Idrissa Ouédraogo, tous décédés.

Didier Awadi a été récompensé par le comité d’organisation du festival de cinéma, qui le considère comme un des « Africains qui sont en train d’écrire l’histoire du continent ».

La danseuse et chorégraphie Germaine Acogny, membre du jury du long métrage fiction de la 27e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou, a également reçu un trophée en récompense de son œuvre.

La troisième édition des « Celebrities Day » a aussi récompensé le célèbre styliste burkinabè Pathé’O, qui fête le cinquantenaire de sa carrière.

L’acteur-comédien Gustave Sorgho, un de ses compatriotes, a également reçu les honneurs du Fespaco.

Les artistes burkinabès Frédéric Soré et Mahamoudou Tiendrébéogo, qui ont respectivement interprété les rôles des personnages de fiction Siriki et Souké, dans la célèbre série humoristique « Les Bobodioufs », ont été récompensés.

Le comédien burkinabè Serge Henri, le chanteur ivoirien Salif Traoré dit A’salfo, du groupe « Magic System », ont tous été distingués.

Selon le comité d’organisation du Fespaco, le but des « Celebrities Day » est de « reconnaître le travail des artistes ».

« Nous célébrons le grand rôle que vous jouez… », a dit l’actrice Georgette Paré, qui fait partie des organisations de cette manifestation figurant dans le programme du festival de cinéma.

Elle a invité les « sportifs milliardaires » à investir dans le cinéma. « Le cinéma est un terrain fertile où vous pouvez fructifier votre argent. Il faut investir dans le cinéma pour vendre du beau rêve », leur a conseillé Paré.

Un pavillon des « Celebrities Day » est installé au siège du Fespaco pour permettre aux artistes de renom de communier avec leurs fans.

APS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

Notre sélection pour vous