lundi, novembre 29, 2021

Elections locales à Médina Yoro Foula : la jeunesse investit Pr Chérif Baldé.

Ne ratez pas!

Des jeunes leaders des onze communes du département de Médina Yoro Foula ont porté leur choix sur le Professeur Cherif Baldé pour briguer le prochain mandat de président du conseil départemental. Une réunion d’investiture est organisée ce dimanche 17 octobre au chef-lieu du département. Cette rencontre  est mise à profit pour partager le document  stratégique de développement élaboré de façon participative par le Mouvement « Médina Yoro Foula en Marche » dont la présidence est confiée au Pr Baldé.

Un document stratégique élaboré pour mettre Médina Yoro Foula sur la rampe de l’émergence, un candidat déjà choisi  en la personne du professeur Chérif Baldé, des cellules du Mouvement Médina Yoro Foula en marche en ordre de bataille partout entre autres,  la jeunesse  de MYF est « fin prête » pour mener le combat pour le développement. En tout cas,  la mobilisation est sonnée à l’occasion de cette rencontre d’investiture du candidat du « changement » Cherif Baldé sur qui les jeunes  fondent beaucoup d’espoir pour soulager une population de plus de 160 000 habitants « longtemps négligés » par les pouvoirs publics.

« Nous avons besoin de changement »

Le changement. Le mot est revenu comme un leitmotiv lors de cette rencontre. Madame Salimata Dramé  a égrené tout un chapelet de maux dont souffrent les populations. « Pas de centre de santé digne de ce nom. Les évacuations sanitaires restent un casse-tête. Les femmes, pour la plupart sont encore au pilon faute d’électricité ». Puis, « nous sommes fatiguées et nos rares moments de repos, c’est pendant l’allaitement ou le décorticage de l’arachide», a-t-elle fait savoir. Avant d’insister :« nous avons vraiment besoin de changement ». Sur le même registre, Dr Thierno Boubacar Barry renchérit que Médina Yoro Foula souffre de problèmes d’ « accès aux services sociaux de base ». En effet, « le département a besoin d’écoles équipées mais surtout de la disparition des abris provisoires », poursuit-il. Sans oublier que la mobilité des personnes et des biens reste un souci majeur puisqu’il n’y a aucun mètre de goudron sur  la boucle du Fouladou longtemps promise, regrette-t-il.

Le document stratégique : un outil pour construire le développement de MYF

L’espoir renait chez les participants à cette rencontre qui a permis de vulgariser et de partager ce document stratégique de développement de Médina Yoro Foula.  De l’agriculture à l’élevage, en passant par l’environnement, la gestion foncière et forestière, la pêche, la santé et l’éducation entre autres secteurs vitaux, des pistes de solutions et des interventions sont dégagées et planifiées pour mettre  ce département sur la rampe de l’émergence  et soulager les populations.  Des populations qui avec le Mouvement MYF en marche ont pris conscience que la question du développement de leur département tient à cœur l’actuel locataire du palais. Seulement, « le MYF souffrait d’un problème de leadership capable de défendre les intérêts des populations », a-t-on déploré lors de cette rencontre de partage. Ce qui justifie le choix du Pr Baldé. Avec lui, « nous comptons asseoir un leadership fort  pour dialoguer de façon permanente avec les autorités et les autres représentants de la nation mais aussi au niveau international afin de mettre en place un réseau qui va aider notre département à se mettre sur les rampes du développement durable », a fait savoir  Dr Barry, un des lieutenants du Pr Chérif Baldé. Ce dernier, depuis son meeting de rentrée politique à Pata a indiqué déjà que « son engagement aux côtés des populations de Médina Yoro Foula est irréversible ». La balle est maintenant dans le camp des populations qui doivent concrétiser ce choix au soir du 23 janvier prochain pour permettre à Chérif et son équipe de réaliser leur projet de développement et leurs ambitions pour ce département de Médina Yoro Foula.

ismaila.mansaly@koldanews.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

Notre sélection pour vous