samedi, octobre 23, 2021

ASSEMBLEES ANNUELLES DE LA BM ET DU FMI : La relance économique au cœur des débats

Ne ratez pas!

Les Assemblées annuelles du Groupe de la Banque mondiale (BM) et du Fonds monétaire international (FMI) ont débuté hier à Washington, aux États-Unis. Elles se dérouleront cette semaine, du 11 au 17 octobre 2021. En raison de la pandémie du covid-19, ces évènements qui réuniront plusieurs acteurs, experts, représentants d’organisations de la société civile, vont se tenir en mode virtuel et auront comme thème central : La relance économique post-covid.

Le coup d’envoi des Assemblées annuelles de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international (FMI) a été donné hier. Du fait de la conjoncture économique mondiale, née de la pandémie du covid-19, le développement économique et l’efficacité de l’aide seront au cœur des discussions des Assemblées annuelles du Groupe de la Banque mondiale et du FMI, ouvertes hier à Washington, aux États-Unis. Outre les gouverneurs de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international, des personnalités influentes du monde en développement prendront part aux discussions pour discuter des défis en cours et à venir. ‘’Des membres éminents de la communauté mondiale du développement (gouvernements, organisations multilatérales, secteur privé, milieux de la recherche et société civile) seront réunis pour tenter d’éclairer les difficultés auxquelles sont confrontés les pays de la covid-19 au changement climatique, en passant par la dette et le commerce international. L’objectif est de trouver des solutions innovantes à ces défis qui sont autant d’obstacles sur le chemin d’une reprise mondiale résiliente’’, renseigne un communiqué de l’institution de Breton Woods.

Selon le programme, une conférence inaugurale est prévue le mercredi 13 octobre. ‘’Les choix qui seront opérés dans les années à venir détermineront si les pays en développement subiront la perte d’une décennie ou s’ils verront l’avènement d’une croissance et d’une transformation économique’’, avait soutenu le président du Groupe de la Banque mondiale David Malpass dans un discours prononcé le 30 septembre depuis Khartoum, au Soudan. 19 mois après que l’Organisation mondiale de la santé a qualifié le covid-19 de pandémie, la Banque mondiale et le FMI ont décidé d’agir.

Plus de 157 milliards d’aides 

Pour la Banque mondiale, la reprise passe par la lutte contre la pandémie. Pour ce faire, l’institution de Breton Woods a déjà apporté plus de 157 milliards de dollars afin d’aider les pays à faire face à cette crise sans précédent, en renforçant leurs systèmes de santé, en protégeant les populations pauvres et vulnérables, en soutenant les entreprises et en s’engageant sur la voie d’une reprise verte et résiliente. Selon le communiqué, le Groupe de la Banque mondiale a aidé aussi les pays à accéder aux vaccins anti-covid et à assurer leur distribution. ‘’Pour cela, il mobilise une enveloppe de 20 milliards de dollars, tout en unissant ses forces au Fonds monétaire international (FMI), à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et à l’Organisation mondiale du commerce (OMC) au sein de l’Équipe spéciale multilatérale dédiée aux vaccins, traitements et outils de diagnostic covid-19’’, indique la même source.

Selon les prévisions de la Banque mondiale, la croissance mondiale devrait atteindre 5,6 % en 2021, affichant ainsi un rebond post-récession d’une ampleur sans précédent en 80 ans. ‘’Cette reprise sera toutefois très inégale tant à l’intérieur des pays qu’entre eux. La pandémie a en outre exacerbé les disparités sociales et économiques qui existaient déjà’’, mettait récemment en garde la Banque mondiale.

L’info

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

L’affaire des passeports diplomatiques et les investitures aux locales en exergue

La levée de l’immunité parlementaires des députés Boubacar Biaye et El Hadj Mamadou Sall, cités dans une affaire présumée...

Notre sélection pour vous