mardi, octobre 26, 2021

Namibie: manifestation devant le Parlement contre l’accord avec Berlin sur le génocide

Ne ratez pas!

(Belga) Des centaines de Namibiens ont manifesté devant leur Parlement mardi, qui devait débattre de l’accord signé avec l’Allemagne après sa reconnaissance d’un génocide dans le pays au début du XXème siècle.

Quelque 400 personnes, principalement des militants d’opposition, s’étaient rassemblées à Windhoek pour dénoncer l’accord passé entre leur gouvernement et l’ancienne puissance coloniale.  En mai, Berlin avait admis avoir perpétré un génocide contre les Herero et les Nama et promis de payer à la Namibie plus d’un milliard d’euros, un « premier pas » vers la réconciliation jugé toutefois insuffisant par des militants de la cause des deux ethnies. « Nous qualifierons maintenant officiellement ces événements pour ce qu’ils sont du point de vue d’aujourd’hui: un génocide », avait déclaré le ministre des Affaires étrangères Heiko Maas. « Dites non au faux accord sur le génocide », « le sang de nos ancêtres n’a pas été versé en vain » ou encore « une réparation adéquate maintenant », pouvait-on lire sur certaines des pancartes brandies mardi par les manifestants.  À l’Assemblée, le ministre de la Défense, Frans Kapofi, a qualifié l’accord de « réussite, dans une certaine mesure » car il signife que l’Allemagne « a accepté la responsabilité » du génocide.  Il a précisé que le gouvernement avait exprimé des inquiétudes quant au montant promis, que Berlin ne veut pas qualifier de réparation mais plutôt de « geste de reconnaissance » des souffrances infligées.  « En fonction des négociations entre les parties, une amélioration des termes des réparations, notamment sur le +quantum+, n’est pas exclue », a déclaré le ministre.  Le président de la Chambre a alors annoncé l’examen de l’accord avant de brusquement ajourner la session à mercredi.  Cet accord est le résultat de plus de cinq ans de négociations avec Berlin, qui a colonisé ce territoire de 1884 à 1915.  Les colons et l’armée allemande ont tué des dizaines de milliers de personnes lors de massacres entre 1904 et 1908, considérés par de nombreux historiens comme le premier génocide du XXe siècle. Ces atrocités ont empoisonné les relations entre la Namibie et l’Allemagne pendant des décennies. (Belga)

Articles récents

Gamouwaat à Médina Baye / La réponse de Baba Lamine à ceux qui s’autoproclament Baye Niass ou son khalife sur terre : « Danio niémé...

Le gamouwaat a vécu dans la cité de Mawlana Cheikh Al Islam El Hadj Ibrahima Niass.Comme à l'accoutumée, les...

Notre sélection pour vous