vendredi, septembre 24, 2021

Les journaux mettent le focus sur la politique

Ne ratez pas!

L’actualité politique est traitée en priorité par les quotidiens du lundi, lesquels reviennent sur des propos tenus la veille par l’opposant, Barthélémy Dias, au sujet de divergences nées de la constitution d’alliances politiques de l’opposition en perspective des élections départementales et communales de janvier 2022.

Le journal l’Info évoque un déballage de Dias lors de sa sortie dans une émission de radio et reprend une déclaration du maire sortant de Mermoz Sacré Cœur : ‘’C’est pour des détails et des ambitions que l’opposition n’a pas pu fédérer ses forces autour de Yewi Askan Wi’’.

Cette coalition formée autour de trois grands pôles de l’opposition a soulevé des vagues après l’annonce de sa création et son lancement officiel en grande pompes. D’aucuns reprochant à ses initiateurs l’absence de concertations ouvertes à toutes les franges de l’opposition préalablement à sa création.

Cela traduit plutôt une ’’vitalité démocratique’’, selon Barthélemy Dias. Dans des propos rapportés par le Lii Quotidien l’opposant esquisse même des solutions pour ’’se défaire démocratiquement du régime de Macky Sall’’.

Loin de s’en satisfaire, d’autres journaux continuent d’épiloguer sur les enjeux liés à la mise en place de coalitions politiques dans l’opposition. C’est le cas de Walf Quotidien qui ironise : ‘’Bienvenue dans les vraies-fausses alliances’’.

Listant les incohérences de la coalition Yewi Askan wi, le journal rappelle par exemple qu’au tout début, Ousmane Sonko, se définissant comme candidat de l’antisystème, rejetait toute idée d’alliance avec des libéraux ou des socialistes ’’dont les chefs mériteraient la guillotine’’.

Pour sa part Vox Populi relève que les ego brûlent l’unité de l’opposition et ses chances, en évoquant la création de deux coalitions électorales au sein de l’opposition.

La publication rappelle que nonobstant leurs différences et autres tensions inhérentes à toute association, en 2009, Tanor, Niass, Macky et Cie avaient mis leur ego de côté pour l’indispensable unité.

Dans Le Soleil, Abdoulaye Baldé parle des prochaines locales et prédit une victoire de la mouvance présidentielle si celle-ci s’unissait autour de l’essentiel.

Pendant ce temps, l’accident de la circulation dont a été victime samedi l’ancien ministre de la Communication, Moustapha Guirassy, dans les faubourgs de Tambacounda, dans l’Est du pays est évoqué par d’autres publications, à l’image d’Enquête qui soutient que le député de l’opposition s’en était miraculeusement sorti.

Source A revient de son côté sur le drame survenu dimanche à Saly Portudal où un couple d’enseignant venant de Saint-Louis et leur enfant ont péri dans un incendie survenu dans une résidence hôtelière de cette station balnéaire.

APS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

Aux Pays-Bas, un adolescent de 12 ans souhaite se faire vacciner, son père s’y oppose: le garçon fait appel à la justice et gagne

Aux Pays-Bas, la justice est intervenue dans un conflit familial sur fond de pandémie entre un enfant de 12...

Notre sélection pour vous