vendredi, septembre 24, 2021

La FPU se penche sur la réunification de la Corée

Ne ratez pas!

L’ancien président de la Commission européenne, José Manuel Barroso a appelé, dimanche 12 septembre 2021, les Coréens à trouver un « moyen spécifique » propre à la Corée pour parvenir à la paix et la réconciliation.

« C’est aux coréens eux-mêmes de trouver un moyen spécifique propre à la Corée de parvenir à la paix et à la réconciliation », a dit José Manuel Barroso qui intervenait lors du 7e Rassemblement virtuel de l’espoir organisé par la Fédération pour la paix universelle (FPU).

L’ancien Premier portugais qui n’oriente pas les Coréens sur « telle ou telle autre voie », chaque cas étant unique, a fait noter que « dans l’histoire des relations internationales, il y a plusieurs cas de division et de réunification de pays ».

« Comme dans tout conflit international il y a des causes internes et des conditions externes » a-t-il souligné au cours de ce 7Rallye de l’espoir autrement appelé Think Tank 2022 axé sur le thème de la réunification de la péninsule coréenne.

M. Barroso a souligné la nécessité de « créer les meilleures conditions externes pour que les coréens eux-mêmes trouvent un moyen de vraie réconciliation et de paix ». Selon lui, il est essentiel de reprendre le dialogue, de créer des mesures de confiance et, le moment venu, d’organiser des sommets entre les dirigeants.

Toutefois, José Manuel Barroso invite à toujours avoir à l’esprit que « la paix et la réunification ne peuvent être réalisées que par un processus de réconciliation et de dénucléarisation ».

Pour sa part, l’ancien président des Etats-Unis, Donald Trump dit être convaincu que son pays a un rôle central à jouer dans l’établissement d’une paix durable en Corée.

Trump a martelé : « je suis fier d’avoir, en tant que président, aidé à créer une nouvelle voie vers un avenir meilleur pour tous les coréens, du Nord et du Sud, une voie par laquelle les divisions et les difficultés du passé pourraient un jour être réellement guéries à un niveau que personne n’aurait cru possible auparavant, et où la péninsule entière pourrait réaliser son véritable potentiel ».

« Lorsque je suis arrivé au pouvoir, la situation était très sombre. Pendant des décennies, les anciens dirigeants n’avaient pas pu faire
face à la menace croissante de conflits dans cette partie du globe » a rappelé Donald Trump au cours de cette rencontre présidée par la cofondatrice de la FPU, Dr Hak Ja Han Moon.

« Nous ne devons jamais abandonner ni perdre espoir, avec la foi en Dieu et l’amour pour nos concitoyens, travaillons ensemble pour réaliser un avenir plus radieux et plus brillant » a plaidé l’ancien président des Etats-Unis d’Amérique lors de ce Rassemblement riche en discours et en expression artistique.

APS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

Aux Pays-Bas, un adolescent de 12 ans souhaite se faire vacciner, son père s’y oppose: le garçon fait appel à la justice et gagne

Aux Pays-Bas, la justice est intervenue dans un conflit familial sur fond de pandémie entre un enfant de 12...

Notre sélection pour vous