samedi, septembre 18, 2021

Les Chroniques du Doyen – Un hivernage prometteur (Par Majib Sène)

Ne ratez pas!

Le Professeur Moussa Baldé, Ministre de l’Agriculture et de l’Équipement Rural, a effectué une longue tournée dans les régions de la Casamance et du Sénégal Oriental, pour s’enquérir de la situation des cultures. Les images de ces dernières, à l’heure actuelle, sont plus que satisfaisantes selon l’avis des techniciens et les appréciations du Ministre, un orfèvre en la matière. Avec une pluviométrie excédentaire dans certains endroits et correctes dans d’autres, avec une mécanisation progressive avec des semences certifiées et des intrants en quantité suffisante, nous cheminons vers un hivernage absolument prometteur. Avec l’aide de Dieu, si la pluviométrie se maintient jusqu’à son terme, il ya de fortes chances qu’on dépasse les récoltes de l’année dernière.
Au Nord du pays tout comme dans le bassin arachidier, les nouvelles qui nous parviennent autorisent notre optimisme. Le maraîchage n’est pas en reste vu le nombre considérable de nos compatriotes qui s’activent dans ce secteur actuellement en effervescence. Cela confirme on ne peut mieux , la vision du Chef de l’État de faire de l’agriculture, le moteur de notre croissance économique. L’une de ses démarches est de faire en sorte que les Sénégalais produisent eux-mêmes leur nourriture pour réduire au maximum notre dépendance vivrière. Le Professeur Moussa Baldé qui a l’honneur de conduire cette politique, réunit en lui toutes les compétences requises pour atteindre les objectifs qui lui sont fixés. Intelligent, travailleur, dévoué à la tâche, constant dans les efforts que nécessite l’atteinte de tels objectifs, il chemine droit, fatalement comme un lit d’espérance. Nous pouvons dire sans parcimonie que c’est l’homme qu’il faut à la place qu’il faut. Pour l’avoir suivi à distance depuis son passage à la Sodagri où il a fait un travail remarquable et remarqué, il continue de s’illustrer de brillante manière au Ministère de l’Agriculture et de l’Équipement Rural. La première fois que je l’ai découvert, c’était dans un débat télévisé où il avait brillé de mille feux avec une éloquence et une maîtrise exceptionnelle des sujets évoqués ce jour là. Je l’ai alors rangé dans la catégorie des brillants jeunes intellectuels de notre pays dont l’unique ambition est servir le Sénégal de nos rêves.
Son entrée dans le gouvernement est sans doute le prolongement d’une carrière pleine de promesses et les résultats qui sanctionnent son travail en sont une véritable confirmation. Responsable politique dans son terroir, il fourbit ses armes dans l’alliance pour la république, parti fondé par le président Macky Sall.
Dans cette formation politique, on remarque des jeunes cadres intellectuellement bien formés pour être des supports capables de porter les débats à des niveaux élevés. Le Sénégal à bâtir que nous appelons de tous nos voeux, apparaît à mes yeux comme une terre promise comparable à celle de Moïse. Il nous faut de l’engagement, de la détermination et de l’efficacité dans les tâches à entreprendre sur le chemin de l’émergence. Des exemples comme le Professeur Moussa Baldé foisonnent dans le landerneau pour franchir les étapes du développement avec le succès qu’on en attend.

Majib Sène

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

MACKY SALL ‘’La corruption porte atteinte à la morale, à l’État de droit…’’

L’Ofnac a organisé hier un forum de partage sur la Stratégie nationale de lutte contre la corruption (SNLCC). Une rencontre...

Notre sélection pour vous