mardi, juillet 16, 2024

Guinée : La France demande le retour à l’ordre constitutionnel et la libération immédiate et sans condition de Condé

Ne ratez pas!

Paris a réagi, dimanche soir, aux évènements qui se sont déroulés au cours de la journée en Guinée. Lesquels ont conduit à l’arrestation du président Alpha Condé et l’annonce de la mise en place d’un Comité national du rassemblement et du développement (CNRD).

« La France se joint à l’appel de la communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), pour condamner la tentative de prise de pouvoir par la force survenue le 5 septembre, demander le retour à l’ordre constitutionnel et appeler à la libération immédiate et sans condition du Président Condé », indique une note du ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères publiée sur son site web. « La France est en contact étroit avec ses partenaires africains et internationaux », ajoute le Quai d’Orsay.

Pour l’instant, aucune réaction du président Emmanuel Macron n’est à signaler. Ce dernier, en novembre 2020, suite à la réélection d’Alpha Condé le mois précédent pour un troisième mandat, n’avait pas caché son indignation suite à l’organisation d’« un référendum et un changement de la Constitution uniquement pour pouvoir garder le pouvoir.

Financialafrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

La période de vérification reCAPTCHA a expiré. Veuillez recharger la page.

Articles récents

Allemagne: le moral des investisseurs baisse pour la première fois depuis juillet 2023

Le moral des investisseurs allemands a baissé en juillet, après onze mois consécutifs de hausse, en raison des incertitudes...

Notre sélection pour vous